Attentats de Bali: Exécution des trois islamistes condamnés à mort

Actualisé

Attentats de BaliExécution des trois islamistes condamnés à mort

Les trois islamistes radicaux condamnés à mort par la justice indonésienne pour les attentats de Bali, en 2002, ont été fusillés samedi, ont annoncé les médias locaux.

Ces attaques avaient coûté la vie à 202 personnes, dont trois Suisses.

Ali Ghufron, 48 ans, son frère Amrozi, 47 ans, et Imam Samudra, 38 ans, ont été exécutés vers minuit (heure locale) dans un site tenu secret de l'île ultra-protégée de Nusakambangan, au large du sud de Java, où ils étaient incarcérés, a rapporté la chaîne TV One en citant une source officielle.

Pour prévenir d'éventuelles représailles, le gouvernement indonésien avait renforcé ces derniers jours la sécurité autour des lieux sensibles, comme certaines ambassades à Jakarta, et dans l'île de Bali, principale destination touristique de l'archipel.

L'Australie voisine avait appelé ses ressortissants à éviter, dans la mesure du possible, de voyager en Indonésie, tandis que les Etats-Unis leur demandaient de garder «profil bas».

Les trois fusillés avaient été condamnés à mort en 2003 pour avoir participé ou organisé les attentats ayant fait 202 morts dans un café et une boîte de nuit de Kuta, le 12 octobre 2002. 88 Australiens, 38 Indonésiens, 23 Britanniques mais aussi quatre Français, trois Suisses et deux Canadiens avaient été tués.

Ces attaques, parmi les plus meurtrières perpétrées par des terroristes islamistes depuis celles du 11 septembre 2001, ont été attribuées à la Jemaah Islamiyah (JI), réseau actif en Asie du Sud- Est.

(ats)

Ton opinion