Suisse: Exit étend ses critères sur le suicide assisté
Actualisé

SuisseExit étend ses critères sur le suicide assisté

Les personnes qui ne sont pas en phase terminale pourront malgré tout faire appel à l'association d'assistance au suicide Exit A.D.M.D.

L'assistance au suicide est autorisée en Suisse.

L'assistance au suicide est autorisée en Suisse.

Une association suisse d'assistance au suicide a étendu son aide aux personnes âgées malades qui ne sont pas en phase terminale mais qui souhaitent mourir, a indiqué jeudi cette structure active en Suisse francophone. Exit A.D.M.D. a pris cette décision au cours de son assemblée générale en avril, a déclaré à l'AFP le président de l'association, le docteur Jérome Sobel.

Exit, l'association soeur d'Exit A.D.M.D. en Suisse italophone et germanophone, compte suivre cet exemple dans les prochains jours, a-t-il ajouté.

«Nous aidons des gens qui sont des malades qui décident qu'ils préfèrent avoir une qualité de vie plutôt d'une quantité de survie de mauvaise qualité», a-t-il expliqué.

«C'est des vieilles personnes qui sont malades, qui n'ont pas une maladie mortelle a court terme, mais c'est des gens qui ont des souffrances», a-t-il dit.

Exit A.D.M.D., qui n'assiste que les personnes qui résident en Suisse, a aidé en 2013 155 personnes - principalement des malades du cancer - à mettre fin à leurs jours.

Son homologue en Suisse non francophone a aidé 459 personnes à mettre fin à leurs jours en 2013. (afp)

Ton opinion