Actualisé 08.04.2020 à 18:25

Fusillade meurtrière à Grandson (VD)

Expertise psy pour l'auteur des tirs mis en examen

L'enquête progresse lentement tant du côté suisse que français, en raison de la crise du Covid-19. Le présumé coupable est en détention provisoire. L'arme des crimes demeure introuvable.

de
Frédéric Nejad Toulami

«Il y aura une expertise psychiatrique et un examen de sa personnalité afin de comprendre son parcours criminel. Car il y a une telle distorsion entre son profil et ses actes gravissimes.» Interrogé, le procureur de la République de Besançon (F) reconnaît que l'enquête sur le Français de 20 ans, qui a reconnu avoir tiré sur cinq individus à Grandson (VD) le 29 février dernier, progresse lentement.

Mis en examen par la justice française

Le jeune homme avait tenté de vendre des paquets de savon à des dealers de drogue vaudois avant de leur tirer dessus à bout portant quand ils ont découvert la supercherie. Deux individus sont morts et trois ont été blessés. L'auteur des coups de feu avait réussi à s'enfuir avant d'être arrêté par la gendarmerie nationale à Besançon quelques jours plus tard. Il est placé en détention provisoire et il a été mis en examen par la justice pour les faits commis en Suisse.

1 / 13
Le procureur de la république française Etienne Manteaux (à droite) dévoile le mardi 10 mars dans son bureau à Besançon que l'auteur présumé de la fusillade dans le Nord vaudois a été arrêté la veille. Âgé de 20 ans il a admis les faits.

Le procureur de la république française Etienne Manteaux (à droite) dévoile le mardi 10 mars dans son bureau à Besançon que l'auteur présumé de la fusillade dans le Nord vaudois a été arrêté la veille. Âgé de 20 ans il a admis les faits.

20 minutes
Les scellés de la police ont été posés samedi sur la porte du studio où s'est produit la fusillade.

Les scellés de la police ont été posés samedi sur la porte du studio où s'est produit la fusillade.

Frédéric Nejad Toulami
Une des balles tirées dans le studio du supposé dealer de Grandson a traversé la pièce, brisant la double-fenêtre du logement...

Une des balles tirées dans le studio du supposé dealer de Grandson a traversé la pièce, brisant la double-fenêtre du logement...

Frédéric Nejad Toulami

Où est passée l'arme?

Sollicité, le procureur vaudois annonce aucun élément nouveau dans l'enquête côté suisse. L'arme utilisée mortellement n'a pas été retrouvée et aucune information ne filtre sur un complice qui aurait attendu dehors à bord d'une voiture le jour du drame.

Quant au survivant non blessé qui avait accueilli la transaction foireuse chez lui à Grandson, il semble avoir disparu. Ce mercredi 8 avril, dans la cage d'escalier de son immeuble où s'était produit la fusillade, les scellés de la police ont été enlevés de la porte de son logement. Ses volets sont clos et sa boite aux lettres, où son nom a été retiré, est pleine de courriers non relevés depuis des semaines.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!