Coupe du monde: jour férié en Arabie saoudite

Publié

Qatar 2022Exploit contre l’Argentine: jour férié en Arabie saoudite

Le mercredi 23 novembre 2022 sera férié pour les Saoudiens, après la victoire de leur sélection nationale face aux Argentins lors du Mondial de football 2022 au Qatar. Ainsi en a décidé le roi.

Au coup d’envoi, peu de Saoudiens croyaient à l’exploit contre l’Argentine.

Au coup d’envoi, peu de Saoudiens croyaient à l’exploit contre l’Argentine.

IMAGO/Moritz Müller

Des Saoudiens n’en croyant pas leurs yeux dansent de joie tandis que les automobilistes agitent le drapeau national par les fenêtres dans les rues de Ryad: l’improbable victoire de l’Arabie saoudite 2-1 contre l’Argentine de Lionel Messi est un exploit historique pour le royaume.

«Rien n’est impossible pour l’Arabie saoudite... L’avenir est là et nous sommes l’avenir», s’exclame Tareq al-Shammari, 35 ans, qui a assisté au match devant un écran géant dans un stade de la capitale. Autour de lui, les fans qui ont abandonné leurs chichas prennent d’assaut le terrain en entonnant des chants de soutien à l’équipe saoudienne.

«Nous avons des gens qui aiment le football, et nous l’adorons», clame Sultan, un autre fan en tenue traditionnelle, arborant une écharpe verte et blanche. «Nous investissons dans les infrastructures et nous avons la capacité de rivaliser avec les pays européens.»

Fin de série pour l’Argentine

Au début de la rencontre, ils n’étaient pas nombreux à croire aux chances des Faucons verts, l’équipe du sélectionneur français Hervé Renard, face aux double champions du monde, menés par Lionel Messi, sept fois Ballon d’or. L’Argentine était invaincue depuis 36 matches d’affilée.

Les scènes de liesse de fin de match, avec des supporters parfois en larmes, tranchaient avec le calme ambiant lors de la première période, qui a vu l’Argentine prendre l’avantage avec un penalty de Messi et marquer trois buts, refusés pour hors-jeu.  Jusqu’à la mi-temps, les applaudissements les plus nourris sont allés... aux arbitres qui ont maintenu le score à 1-0.

Mais le premier but saoudien, trois minutes après la reprise, a embrasé le stade à Ryad, tandis que le deuxième, cinq minutes plus tard, a poussé les supporters faisant la queue devant les stands de nourriture à rejoindre la foule.

Jour férié décrété

Le roi Salmane d’Arabie saoudite a proclamé un jour férié mercredi, au lendemain de cette victoire historique. Le monarque «ordonne que demain, mercredi, soit un jour férié pour tous les employés des secteurs public et privé, ainsi que pour tous les étudiants et toutes les étudiantes à tous les niveaux d’enseignement», a relayé la chaîne de télévision Al-Ekhbariya sur Twitter. Cette journée fériée intervient en pleine période d’examens dans l’enseignement. Des épreuves vont ainsi devoir être reprogrammées.

La chaîne a diffusé des photos du prince héritier, Mohammed ben Salmane, fêtant la victoire des «Faucons verts» en compagnie de plusieurs personnalités, dont le ministre de l’Énergie, le prince Abdelaziz ben Salmane.

Messi moqué

Lionel Messi n’est pas totalement un étranger en Arabie Saoudite, où il a été nommé conseiller en tourisme dans le cadre des efforts du pays visant à attirer les visiteurs.

Cela n’a pas empêché de nombreux internautes de se réjouir de sa défaite, partageant le mème d’un homme en tenue traditionnelle rôtissant une chèvre – censée représenter le joueur argentin.

Sur Twitter, certains responsables se sont empressés de présenter le succès de l’équipe saoudienne comme une victoire pour le programme de réforme du prince héritier Mohammed ben Salmane, qui mise notamment sur le sport pour adoucir l’image du royaume ultraconservateur.

«Efforts considérables»

En développant le golf et la Formule 1, les autorités saoudiennes se sont attirées les critiques de certaines ONG qui les accusent de vouloir ainsi détourner l’attention des atteintes aux droits humains.

Selon un responsable égyptien, le royaume, qui a récemment décroché l’organisation des Jeux asiatiques d’hiver 2029, envisagerait même une candidature commune avec l’Égypte et la Grèce pour accueillir la Coupe du monde en 2030.

La victoire des Faucons verts «est le résultat tangible des efforts considérables déployés au cours des cinq dernières années pour développer le sport et la jeunesse saoudiens», a déclaré sur Twitter Ali Shihabi, un analyste saoudien proche du gouvernement. Et d’ajouter: «A tous ceux qui ont crié au +sportswashing+ saoudien, profitez du résultat!!".

(AFP)

Ton opinion

4 commentaires