Actualisé 27.07.2011 à 06:50

Attaques en NorvègeExplosifs retrouvés dans la ferme du suspect

La police norvégienne a retrouvé et détruit des explosifs stockés dans la ferme louée par Anders Breivik, l'homme qui a reconnu être l'auteur du carnage qui a fait 76 morts vendredi en Norvège.

La police a en revanche refusé de dévoiler la nature et la quantité d'explosifs en question.

«Des explosifs ont été trouvés dans la ferme. Nous avons considéré qu'il était préférable de ne pas les déplacer et ils ont été détruits sur place dans une explosion contrôlée», a déclaré à l'AFP Trine Dyngeland, une porte-parole de la police.

Vidéo inédite de l'attentat d'Oslo

Behring Breivik, qui a planifié les attentats de longue date, avait loué une ferme au nord d'Oslo, officiellement pour y cultiver des légumes.

Vidéo inédite de l'île d'Utoya

Selon les médias norvégiens, il a en fait vraisemblablement pour pouvoir acheter des engrais chimiques sans éveiller de soupçons, ce qui lui a sans doute servi à fabriqué la bombe qui a ravagé le siège du gouvernement vendredi, faisant huit morts.

Début mai, il avait acheté six tonnes d'engrais, selon la Centrale d'achats agricoles.

Après l'attentat à la voiture piégée, il avait ouvert le feu sur un rassemblement de jeunes sur l'île d'Utoeya, à une quarantaine de kilomètres d'Oslo, faisant 68 morts.

Lors de ses auditions, Behring Breivik, 32 ans, s'est dit engagé dans une croisade pour «sauver la Norvège et l'Europe de l'Ouest face, entre autres, à une invasion musulmane».

Il a été placé lundi en détention provisoire pour une période renouvelable de huit semaines, dont les quatre premières en isolement. (ats)

Le quartier des ministères à Oslo retrouvera ses marques mercredi

Une ministre du gouvernement norvégien regagnera mercredi ses bureaux au coeur du quartier d'Oslo dévasté par l'attentat de vendredi. Le pays souhaite retrouver une certaine dose de normalité après le traumatisme suscité par les attaques du 22 juillet.

Rigmor Aasrud, ministre de l'Administration et des Cultes, sera le premier membre du gouvernement à reprendre ses marques dans le périmètre où la bombe placée par Anders Behring Breivik a fait huit morts et creusé un trou dans la façade des bureaux du Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg.

Pour l'heure, le chef du gouvernement travailliste est installé au ministère de la Défense, dans un autre quartier d'Oslo. Les conseils des ministres se tiendront dans un fort médiéval près du front de mer. On ignore si l'immeuble de dix-sept étages abritant les bureaux du Premier ministre sera détruit ou reconstruit.

La police a de nouveau autorisé l'accès à certaines rues près du site de l'attentat.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!