Actualisé 24.05.2007 à 16:53

Explosion dans une mine en Sibérie: 38 morts

NOVOKOUZNETSK – Un coup de grisou a tué 38 personnes hier dans une mine de charbon située en Sibérie, à 3000 km de Moscou.

Cette explosion survient deux mois après un accident similaire dans le même bassin minier où 110 mineurs avaient trouvé la mort.

Une responsable du ministère russe des situations d'urgence a expliqué que sur les 217 personnes qui se trouvaient dans la mine au moment de l'explosion, 179 ont été remontées à la surface. Sept d'entre elles étaient blessées. L'explosion de méthane est survenue à 7 h 40 heure locale (5 h 40 heure suisse) dans la mine Ioubileïnaïa près de la ville de Novokouznetsk, en Sibérie occidentale. Elle se situe à une demi-heure de route de la mine Oulianovskaïa où avait eu lieu en mars l'accident minier le plus meurtrier en Russie depuis la chute de l'URSS.

Le gouverneur de la région de Kemerovo, Aman Touleïev, est arrivé sur les lieux pour superviser les opérations de secours. Il a déclaré demain samedi journée de deuil dans la région. Le président russe Vladimir Poutine, en visite en Europe, a exprimé dans une conversation téléphonique avec Aman Touleïev «ses plus sincères condoléances aux familles des mineurs décédés», selon l'administration locale. Un responsable de l'agence de surveillance industrielle russe, RosTekhNadzor, a fait savoir que ses inspecteurs avaient tenté à deux reprises d'obtenir la fermeture de la mine après y avoir observé des violations des règlements de sécurité, mais qu'ils avaient été déboutés par des tribunaux locaux.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!