Actualisé 30.06.2008 à 08:27

Explosion de joie en Espagne

«Campeon ! Campeon !» une explosion de joie a accueilli dimanche soir dans toute l'Espagne la victoire de la Roja contre l'Allemagne (1-0) en finale de l'EURO 2008 à Vienne.

Ces exclamations ont été accompagnées de pétards et de coups de klaxons, sur toutes les places et dans tous les bars du pays, où des centaines de milliers d'Espagnols s'étaient rassemblés pour suivre le match de l'équipe sur écrans géants.

Des milliers d'Espagnols ont également fêté la victoire de leur sélection en se jetant à la mer, comme sur la plage de la station balnéaire de Torre del Mar.

Des dizaines de milliers de personnes, avec drapeaux et maillots sang et or, ont investi tout le centre de Madrid dans une ambiance bon enfant. La police a toutefois effectué quelques tirs d'avertissement près du Musée Thyssen pour disperser des supporters jetant des bouteilles.

«Toute l'Espagne va se saouler»

La circulation dans le centre de la capitale a été complètement interrompue. A 2h30 du matin lundi, des milliers de jeunes, canettes de bière à la main, y célébraient encore la victoire à grands cris.

Cette longue soirée de célébrations devait être suivie lundi soir d'un accueil triomphal de l'équipe d'Espagne. «Toute l'Espagne va se saouler», chantaient en choeur certains supporters espagnols dimanche soir. «On est enfin champion ! Iker (Casillas) et Torres ont été les meilleurs», estimait Rocio, une jeune supportrice enthousiaste de l'équipe d'Espagne.

«C'est incroyable !», s'est exclamé Alvaro, 17 ans, l'un des nombreux jeunes manifestant leur joie autour de la Place de Colon, où avait été installé un écran géant. «Nous sommes les meilleurs. Maintenant, nous sommes prêts à gagner la Coupe du monde (en 2010 en Afrique du Sud)», a clamé Joaquin, 48 ans, venu de Salamanque avec sa famille pour le week-end à Madrid.

La plupart des grandes villes espagnoles ont enregistré dimanche soir les mêmes scènes de liesse qu'à Madrid, rassemblant des centaines de milliers de personnes. A Barcelone, des milliers de supporters ont envahi les célèbres Ramblas, même si la municipalité avait été une des rares, parmi les grandes villes, à ne pas installer d'écran géant.

«Gagner la Coupe du monde»

Tous les commentateurs des médias audiovisuels espagnols estimaient dimanche soir que la victoire de la Roja devant l'Allemagne était amplement méritée et aurait dû être plus large. «Nous avons bien travaillé, nous avons bien fait les choses, nous avons gagné, point final», a déclaré le sélectionneur espagnol Luis Aragones à la chaîne de télévision Cuatro.

«Je suis content, c'est une victoire de l'équipe, de toute l'Espagne», a estimé pour sa part Fernando Torres, auteur du but de la victoire espagnole à la 33e minute du match. «Ce fut très émouvant. Nous avons souffert, mais ça a valu la peine», a déclaré à Cuatro le roi d'Espagne Juan Carlos, présent dimanche à Vienne. «Le meilleur est à venir. Maintenant, il faut aller gagner la Coupe du monde», a affirmé le chef du gouvernement, José Luis Rodriguez Zapatero.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!