Proclamation d'indépendance par la Russie: Explosions de joie dans les territoires concernés
Actualisé

Proclamation d'indépendance par la RussieExplosions de joie dans les territoires concernés

Les habitants d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud ont manifesté leur joie mardi après que la Russie a reconnu l'indépendance des deux provinces séparatistes géorgiennes.

Les leaders des deux républiques ont jugé «historique» la décision de Moscou.

«C'est un jour historique pour notre peuple. Je remercie les autorités russes et le peuple russe pour cette grande décision de reconnaître l'Abkhazie indépendante», a déclaré le président abkhaze Sergueï Bagapch.

«C'est un grand jour pour notre peuple. La Russie nous a sauvés d'un génocide», a réagi le président ossète Edouard Kokoïty.

Foule dans les rues

A Soukhoumi, capitale abkhaze située sur les côtes de la Mer noire, la foule est descendue dans les rues peu après l'annonce de sa décision par le président russe Dmitri Medvedev.

«Nous sommes heureux. Nous avons tous les larmes aux yeux. Nous sommes fiers de notre peuple», a dit à l'agence Reuters une avocate de 38 ans. «Après tout ce que nous avons enduré, nous avons maintenant notre récompense.»

On pouvait entendre des coups de feu dans le centre de la ville, tandis que des gens ouvraient des bouteilles de champagne et que de nombreuses autres pleuraient de joie.

Scènes de liesse

Tskhinvali, la capitale d'Ossétie du Sud, l'autre région séparatiste où a démarré il y a plus de deux semaines le conflit armé entre la Géorgie et la Russie, était également le théâtre de scènes de liesse.

Un photographe de Reuters a dit avoir entendu des tirs de célébration retentir depuis les faubourgs de la ville.

Le président Medvedev défie l'Occident

Au mépris des pressions occidentales, le président russe Dmitri Medvedev a annoncé mardi que la Russie reconnaissait les régions séparatistes géorgiennes d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie en tant qu'Etats indépendants. «J'ai signé des décrets», a-t-il déclaré dans une allocution télévisée.

Le chef du Kremlin a chargé le ministère russe des affaires étrangères de négocier la mise en place de relations diplomatiques avec l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie.

La déclaration d'indépendance par Medvedev

(ats)

Saakachvili accuse Moscou

Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili a affirmé mardi que la Russie avait tenté d'annexer son territoire. Cette accusation survient après la reconnaissance par Moscou de l'indépendance des provinces d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie.

«C'est la première tentative en Europe, depuis l'Allemagne nazie et Staline, qu'un grand pays tente d'annexer le territoire d'un autre pays», a déploré le président géorgien. Le président russe Dimitri Medvedev a justifié cette décision par la nécessité de «sauver des vies».

Ton opinion