Ukraine: Explosions sporadiques dans un dépôt militaire
Actualisé

UkraineExplosions sporadiques dans un dépôt militaire

Des explosions sporadiques retentissaient jeudi dans un gigantesque dépôt militaire dans le sud-est de l'Ukraine, ravagé depuis la veille par un incendie.

Jeudi matin, trois foyers de l'incendie demeuraient toujours dans l'enceinte du dépôt où sur 134 installations pour le stockage de munitions seules 15 étaient intactes, a de son côté indiqué le ministère de la Défense, après un survol du site par des hélicoptères.Le feu provoqué par un incendie de forêt, selon les premières informations du ministère de la Défense, s'est déclaré mercredi dans le dépôt militaire près de la cité de Lozovaïa, où 95.000 tonnes de munitions étaient entreposées. Quelque 6.500 personnes ont été évacuées des localités voisines situées dans un rayon de trois kilomètres autour du dépôt, dont 4.500 de Lozovaïa, selon le ministère des Situations d'urgence. La télévision ukrainienne Kanal 5 faisait état de deux militaires blessés, mais le ministère de la Défense et celui des Situations d'urgence ont assuré jeudi matin qu'aucune victime, ni parmi les militaire ni parmi les civils, n'a été signalée pour le moment.Plusieurs cordons de sécurité entouraient le dépôt jeudi, selon le photographe de l'AFP. Les rues de Lozovaïa et d'une petite cité militaire située tout près du dépôt restaient animées, même si des éclats d'obus y étaient visibles et des fenêtres de certains immeubles ont été brisées, selon la même source.Dans la cité militaire, des explosions ont par ailleurs arraché le toit de l'état major d'une unité locale et endommagé plusieurs autres immeubles, selon le photographe de l'AFP. Les accidents sont fréquents dans les dépôts des forces armées ukrainiennes qui manquent de moyens financiers et disposent d'armes et munitions datant de l'époque soviétique.En mai 2004 et août 2006, un autre important dépôt de munitions, celui de Novobogdanivka (sud-est) avait également été le théâtre d'incidents similaires, qui ont fait au total cinq tués et plusieurs blessés. (afp)

Ton opinion