Actualisé 25.03.2020 à 15:46

Suisse

Exportations de matériel médical selon autorisation

Afin d'éviter une pénurie pendant la pandémie de coronavirus, le Conseil fédéral a décidé ce mercredi de restreindre la vente de certains équipements de protection.

Les masques, gants, lunettes et blouses sont indispensables pour protéger le personnel médical, a justifié ce mercredi le gouvernement.

Les masques, gants, lunettes et blouses sont indispensables pour protéger le personnel médical, a justifié ce mercredi le gouvernement.

Keystone

Les exportations de matériel de protection seront soumises à autorisation. Le Conseil fédéral a pris mercredi cette mesure pour éviter une pénurie en pleine crise sanitaire du Covid-19. La nouvelle règle vaut dès jeudi. Une exception est prévue pour l'UE et l'AELE.

Au vu de la propagation rapide du SARS-CoV-2, la Suisse fait face à une augmentation drastique de ses besoins en masques, gants, lunettes et blouses. Ce matériel est indispensable pour protéger le personnel médical, justifie le gouvernement. «Il s'agit d'une simple mesure de précaution en coordination avec l'UE», a déclaré le conseiller fédéral Guy Parmelin.

Les exportations à destination de la zone UE/AELE restent toutefois possibles sans autorisation. Ces pays sont aussi concernés par la pénurie de matériel médical et les réseaux de distribution sont fortement intégrés en Europe. Mais cette exception vaut pour autant que ces Etats n'introduisent pas d'autorisation pour leurs exportations à destination de la Suisse.

Blocages ponctuels

L'UE a pris des engagements envers les pays de l'AELE dont la Suisse pour ce type de matériel circule sans entrave, a rappelé Guy Parmelin. Interrogé sur les blocages en France et en Allemagne, le conseiller fédéral a reconnu qu'il y a encore ça et là quelques blocages. Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) a indiqué dans la matinée être en contact avec les entreprises et pays concernés.

La Suisse entend continuer à se montrer solidaire de tous les pays touchés par le COVID-19. Les autorisations d'exportation sont délivrées par le SECO. Les demandes d'autorisation seront en principe traitées dans les cinq jours. Ce régime d'autorisation sera levé dès que la situation sera revenue à la normale.

Dans ce contexte, Daniel Koch, chef de la cellule de crise de la Confédération, a annoncé le lancement d'une production de masques en Suisse. Selon lui, elle pourrait atteindre une capacité de 40'000 pièces par jour. (nxp/ats)

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!