Suisse: Exportations en hausse

Actualisé

SuisseExportations en hausse

Le commerce extérieur de la Suisse a connu un mois d'octobre dynamique, grâce à la présence de deux jours ouvrables supplémentaires par rapport à octobre 2011.

Les exportations affichent une hausse nominale de 8,6% à 18,6 milliards de francs.

Corrigées de l'impact des deux jours ouvrables supplémentaires, les exportations présentent une légère baisse de 1,1%, a indiqué mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD). Il n'en demeure pas moins qu'en valeur absolue, la performance apparaît solide, à la faveur notamment du soutien apporté par l'horlogerie ( 13,2%).

Le rebond survient après le petit recul de 1,5% (-2,7% en première estimation) essuyé en septembre, mois qui avait constitué une accalmie selon les observateurs dans un contexte sectoriel toujours dynamique. Il permet au passage à l'horlogerie suisse de signer un nouveau record d'exportations mensuel à 2,12 milliards de francs.

L'alimentaire devant

La plus forte croissance mensuelle est toutefois revenue en octobre à l'industrie alimentaire et aux instruments de précision, avec des avancées respectives de 15,3% à 755 millions de francs et de 14,7% à 1,33 milliard. Première force exportatrice, la pharma- chimie présente une hausse de 8,4% à pratiquement 7 milliards.

Les industries de l'habillement, du papier et des arts graphiques, du textile, des matières plastiques et de la métallurgie sont quant à elles en voie de redressement. Elles affichent des taux de croissance compris entre 3,1% et 6,9%, tout en restant en contraction à la lumière du cumul depuis le début de l'année.

Deuxième secteur exportateur, derrière la pharma-chimie et devant l'horlogerie, l'industrie des machines et de l'électronique a continué de souffrir le mois passé de la morosité globale. Elle a subi une baisse de 2,7% à presque 3 milliards de francs, avec sur dix mois une diminution de 9,3% à 27,75 milliards.

Redressement chinois

En considérant les destinations, il apparaît que les exportations se sont accrues vers tous les continents en octobre, à l'exception de l'Afrique (-7%). Le phénomène a prévalu en particulier pour l'Amérique latine ( 24,8%, même 32,6% pour le Brésil) et pour l'Amérique du Nord ( 15,8%, dont 13,6% pour les Etats-Unis).

En Asie, un continent épargné par les craintes de récession, la croissance s'est révélée plus mesurée ( 8,9%). L'AFD met cependant en exergue le taux réalisé en Chine ( 6,8%), sur fond de ralentissement de la dynamique économique dans l'empire du Milieu, comme en témoigne le recul de 12,4% après dix mois en 2012.

Les importations ont aussi progressé le mois dernier, avec une hausse nominale de 5,1% à 15,8 milliards de francs. En intégrant les jours ouvrables, elles diminuent de 4,3%. Au final, la Suisse a dégagé un excédent commercial mensuel de plus de 2,8 milliards, en nette augmentation au regard des deux mois précédents.

Brut libyen

Le détail montre que les importations ont bondi de 22,5% pour les produits énergétiques, en grande partie à cause d'un effet de prix. La Suisse a notamment doublé ses achats de pétrole en Afrique, avec 92 millions de francs pour l'or noir en provenance du Nigeria et 60 millions pour celui originaire de Libye.

Sur dix mois cette année, les exportations helvétiques ont crû de 2,3% pour s'établir à 168,2 milliards de francs. Avec des importations en croissance de 1,3% à 147,5 milliards, la Suisse présente un excédent commercial cumulé de près de 20,7 milliards, selon le communiqué de l'AFD. (ats)

Ton opinion