Rugby: Expulsé pour avoir soulevé l’arbitre
Publié

RugbyExpulsé pour avoir soulevé l’arbitre

Josaia Raisuqe, rugbyman à Nevers, a fêté la victoire contre Béziers d’une bien drôle de façon. Grand mal lui en a pris.

par
Simon Meier
Josaia Raisuqe, emporté par sa joie, soulève l’arbitre du match afin de célébrer la victoire.

Josaia Raisuqe, emporté par sa joie, soulève l’arbitre du match afin de célébrer la victoire.

Il y a bien des façons de célébrer une victoire, d’exprimer sa joie. Celle que vient de lancer Josaia Raisuqe, si elle ne manque pas d’originalité et a bien fait rire sur les réseaux sociaux, ne devrait pas devenir à la mode. Il ne vaudrait mieux pas, en fait…

L’ailier fidjien de Nevers Rugby, sentant que l’arbitre allait siffler la fin du match et donc sceller une victoire acquise de haute lutte face à Béziers (30-25), a été pris d’une drôle d’idée: soulever l’homme au sifflet, comme un trophée, avec un large sourire.

La scène, cocasse à souhait et inoffensive au possible, a amusé de très nombreux internautes. Mais elle n’a évidemment pas plu à tout le monde. Le premier concerné, M. Millotte, une fois reposé à terre, s’est empressé d’adresser un carton rouge à un Josaia Raisuqe, passé très vite de l’hilarité au dépit. L’analyse du consultant de Canal+ s’est avérée assez simple: «Il a craqué, je pense. Il n’avait pas l’air très cohérent au niveau de ses gestes, mais il était très content, voilà.»

Il y en a un autre qui n’était pas content, mais alors pas du tout, à l’issue de la rencontre: l’entraîneur de Nevers. «C’est inadmissible, a tonné Xavier Péméja. Il sera puni par la Commission de discipline, ce qui est tout à fait normal. Et moi, je vais m’occuper de lui parce que ça, je ne peux pas l’accepter. Je peux vous dire que cela va très très mal se passer.»

Moralité: il faut apprécier le geste de Josaia Raisuqe à sa juste valeur, en termes d’inventivité et de panache. Parce que l’ex-joueur du Stade Français ne risque pas de recommencer. Et il ne devrait pas non plus faire des émules.

Ton opinion

16 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Istvan Sorley

11.01.2021, 12:15

Montrer sa joie devient un délit ! On nage dans le délire ! Que penser alors de ceux qui balancent un skipper à la mer lorsqu'il a gagné une régate ? Société de faibles, d'offensés, d'indignés pour rien. Minable.

didou008

10.01.2021, 10:55

pas de quoi fouetter un chat ...

vénère

10.01.2021, 10:48

c'est un manque de respect pour un "supérieur"