Interview: Ezra Miller: «J'ai peur de perdre mon anonymat»

Actualisé

InterviewEzra Miller: «J'ai peur de perdre mon anonymat»

L'acteur américain voit sa carrière décoller, mais il craint que la célébrité ne lui empoisonne l'existence...

par
Benjamin Blanc
Enfant, Ezra était un véritable nerd, fan de BD. Il adorait aussi se faire peur.

Enfant, Ezra était un véritable nerd, fan de BD. Il adorait aussi se faire peur.

Keystone/AP/Joel Ryan

Le comédien de 24 ans est à l'affiche des «Animaux Fantastiques», la nouvelle saga de J.K.Rowling.

Du pain béni pour ce super fan de Harry Potter.

Vous connaissez l'univers d'Harry Potter sur le bout des doigts. Un atout pour jouer dans «Les Animaux Fantastiques» ?

J'aurais pu incarner Hermione sans aucune préparation parce que je sais tout d'elle! Mais j'ai quand même dû me préparer pour camper Credence parce qu'il s'agit d'un nouveau personnage dans cet univers.

Avez-vous demandé des conseils à Emma Watson avant le tournage?

Je lui ai demandé comment ça s'était passé pour elle avec David Yates, le réalisateur des «Animaux Fantastiques» et des quatre derniers volets de «Harry Potter». Je me faisais du souci mais elle ne m'a dit que du bien de lui et cela m'a rassuré.

Comment vous êtes-vous préparé pour jouer ce personnage maltraité par son entourage?

J'ai vécu jusqu'à présent une existence privilégiée et je n'ai pas été victime de violences dans mon enfance. Je ne peux pas comparer le fait d'avoir été déprimé à l'école ou de m'être fait taper dessus

par des camarades à ce qu'endure mon personnage. J'ai parlé à des jeunes qui ont survécu à des traumatismes et abus similaires au sien pour me documenter pour le rôle.

Etes-vous fan de fantasy depuis l'enfance?

Oui, enfant J'étais un vrai nerd. J'adorais surtout «Harry Potter», mais aussi les BD de Batman et «Le Seigneur des Anneaux». Cela a continué à l'adolescence et même aujourd'hui. Quand Trump a

gagné l'élection, mes amis et moi avons regardé les films d'Harry Potter et aussi récité des citations du hobbit Samsaget Gamgie pour nous réconforter!

Pourquoi aimiez-vous autant Harry Potter?

A 7 ans déjà, j'aimais les histoires très sombres. Je faisais souvent des cauchemars mais j'adorais quand même lire des récits d'horreur et des auteurs comme Edgar Allan Poe ou Stephen King. C'était pour moi une façon de confronter et d'exorciser ma peur.

Qu'est-ce qui vous fait peur aujourd'hui?

La notoriété. J'ai peur de perdre mon anonymat. C'est cette angoisse que j'essaie d'exorciser en ce moment.

On vous verra bientôt dans le costume de The Flash. Qu'est-ce que cela signifie pour vous?

Quand on est acteur on ne sait jamais de quoi demain sera fait. C'est la première fois de ma vie que j'ai un plan à long terme. Je trouve miraculeux d'avoir un semblant de sécurité de l'emploi dans ce milieu même si cela est temporaire et rien n'est garanti.

Regardez la bande-annonce du film «Les Animaux Fantastiques», actuellement au cinéma:

Ton opinion