Actualisé 12.02.2020 à 20:30

Automobile

F1: le Grand Prix de Chine reporté

Le Grand Prix de Chine, qui devait se dérouler le 19 avril, a été reporté à cause du coronavirus.

de
Sport-Center
Lewis Hamilton au volant de sa Mercedes.

Lewis Hamilton au volant de sa Mercedes.

Keystone/Luca Bruno

La nouvelle était attendue, elle est dorénavant confirmée: le Grand Prix de F1 de Chine a été reporté. Celui-ci devait se dérouler le 19 avril mais l'épidémie de coronavirus qui sévit dans le pays a poussé les organisateurs à le déplacer à une date encore non déterminée. La nouvelle a été annoncée par la Fédération internationale d'automobilisme (FIA).

«Le promoteur du Grand Prix de Chine, Juss Sports Group, a officiellement demandé ce report après des discussions en cours avec la Fédération des sports automobiles et de moto de la République populaire de Chine (CAMF) et l'Administration des sports de Shanghai, indique l'instance dans un communiqué. La Formule 1 et l'organe directeur de la FIA ont décidé conjointement d'accepter la demande de report afin de garantir la santé et la sécurité du personnel itinérant, des participants au championnat et des supporters.»

Le GP de Chine devait être la 4e épreuve du championnat du monde de F1 qui débutera le 15 mars par le GP d'Australie, à Melbourne. Il devait être précédé du GP du Vietnam, organisé pour la première fois dans ce pays, le 5 avril.

En raison de ce report, il y aura une période de près d'un mois sans course de F1 entre le GP du Vietnam et celui des Pays-Bas le 3 mai. Le calendrier du championnat du monde se retrouve pour l'instant réduit à 21 épreuves.

La Formule 1 n'est pas le seul sport mécanique qui pâtit des conséquences du coronavirus. L'épreuve du championnat de Formule E prévue le 21 mars à Sanya, sur l'île chinoise de Hainan, avait été annulée au début du mois.

(Sport-Center/afp)

Un calendrier en question

Le report du GP de Chine ne devrait pas faire que des malheureux. Plusieurs voix se sont élevées récemment dans le monde de la F1 pour contester l'augmentation régulière du nombre de courses inscrites au calendrier. Les 22 épreuves initialement prévues en 2020 constituaient un record, après les 21 l'an passé ainsi qu'en 2018, 20 en 2017 et 2016 et 19 en 2015. Le promoteur américain de la F1, Liberty Media, a laissé entendre qu'il pourrait aller jusqu'à 25 épreuves par an. Une «trêve estivale» de quatre semaines est toutefois observée par le championnat, cette année entre les GP de Hongrie le 2 août et le GP de Belgique le 30 août.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!