Triomphe: Fabian Cancellara prophète chez lui
Actualisé

TriompheFabian Cancellara prophète chez lui

Le Bernois s'est adjugé dimanche le Tour de Suisse à la faveur de sa victoire dans l'ultime étape, à Berne, taillée à sa mesure.

par
Maxime Huber
Berne.

Pointé à quatre petites secondes du leader de l'épreuve, le Slovène Tadej Valjavec, avant la dernière étape, un contre-la-montre de 39 km disputé dans la Ville fédérale, Fabian Cancellara avait toutes les cartes en main pour faire sienne cette 73e édition de la boucle nationale. Outrageusement souverain sur un parcours tracé pour lui, et poussé par des milliers de supporters amassés dans les rues de Berne, le champion olympique du chrono, à Pékin, n'a guère laissé planer le doute. Il a relégué son dauphin, le prometteur Allemand Tony Martin, à près de 1'30''! Totalement déclassé, Valjavec a pour sa part sombré en terminant au 59e rang, à 3'49''.

Au classement général final, Cancellara devance Martin de 2'02'' et le vainqueur sortant, le Tchèque Roman Kreuziger, de 2'24''. «Ce que je viens de vivre est unique! Evoluer à domicile, devant un si nombreux public entièrement acquis à ma cause, était vraiment très spécial… témoignait le Bernois à l'arrivée, à peine essoufflé de son long effort solitaire. Mon début de saison a été plutôt difficile, avec des résultats décevants. Ce succès me permet de tourner la page.»

Lauréat du Tour du Danemark (en 2006) et de Tirreno-Adriatico (en 2008), le Bernois a remporté dimanche sa plus importante course par étapes, celle qui pourrait lui ouvrir de nouvelles perspectives. Impressionnant de régularité neuf jours durant, Spartacus a fait étalage de qualités insoupçonnées en montagne. Cela devrait lui faire revoir ses ambitions à la hausse sur les grands tours. «Le Tour de France demeure un rêve. Et il pourrait bien le rester…» concédait toutefois Cancellara, bien conscient que le tracé de ce Tour de Suisse, lui était pour le moins favorable.

Tour de Suisse. 9e et dernière étape, contre-la-montre autour de Berne, 38,7 km:

1. Fabian Cancellara (S/Saxo Bank) 45'59'' (50,236 km/h). 2. Tony Martin (All) à 1'27''. 3. Thomas Dekker (PB) à 1'42''. 4. Marcus Burghardt (All) à 1'43''. 5. Sylvain Chavanel (Fr) à 1'48''. 6. Cameron Meyer (Aus) à 1'50''. 7. Roman Kreuziger (Tch) à 2'00''. 8. Brian Vanborg (Dan) à 2'02''. 9. Andreas Klöden (All) à 2'09''. 10. Thor Hushovd (No) à 2'14''.

Classement général final:

1. Cancellara 33h05'51''. 2. Martin à 2'02''. 3. Kreuziger à 2'24''. 4. Klöden à 2'50''. 5. Vladimir Karpets (Rus) à 3'18''. 6. Damiano Cunego (It) à 3'23''. 7. Tadej Valjavec (Sln) à 3'45''. 8. Rein Taaramae (Est) à 4'04''. 9. Kim Kirchen (Lux) à 4'04''. 10. Maxime Monfort (Be) à 4'08''.

Ton opinion