Football: Fabian Schär signe pour trois ans à Newcastle
Actualisé

FootballFabian Schär signe pour trois ans à Newcastle

Le défenseur s'est engagé avec les Magpies pour trois ans. Newcastle a déboursé 3,9 millions pour s'attacher ses services.

par
rca/gyb
Schär n'aura couru qu'une saison après Messi.

Schär n'aura couru qu'une saison après Messi.

Keystone

Le passage de Fabian Schär en Espagne n'aura finalement duré qu'un an. Après douze mois et une relégation avec le Deportivo La Corogne, le défenseur international de 26 ans change à nouveau d'employeur, puisqu'il a signé un contrat de trois années avec Newcastle. Il était encore lié pour le même bail avec le club ibère.

Le club du Nord de l'Angleterre était à la recherche d'un remplaçant à Chancel Mbemba, vendu pour 9 millions de francs à Porto en début de mercato. Fabian Schär est le troisième suisse à porter le maillot des Magpies. A Saint-James Park, il succède ainsi à Marc Hottiger (1994-1996) et Kevin Mbabu (2015-2016), deux autres défenseurs.

L'arrière central avait quitté le FC Bâle en 2015 pour rejoindre Hoffenheim, en Bundesliga. Après deux saisons et seulement trente matches disputés, il avait tenté sa chance en Espagne. A La Corogne, il est devenu un joueur important et a du même coup attiré les recruteurs de Premier League. Il en a coûté près de 4 millions de francs à Newcastle pour enrôler Fabian Schär, international à 42 reprises et titulaire indiscutable en Russie avant sa suspension pour le huitième de finale.

Il s'agit de la quatrième recrue des «Magpies» lors de ce mercato estival, après les arrivées de Martin Dubravka, Ki-Sung-Yeung et l'arrivée en prêt de Kenedy. Dans le Comté du Tyne and Wear, le stoppeur de 26 ans portera le No5.

«Je suis vraiment heureux d'être ici, a indiqué le Suisse au site internet de sa nouvelle formation. Pour moi, Newcastle est un grand club, un grand nom et une super chance pour moi. Je ne suis pas un défenseur typique Je défends, bien sûr, mais je ne suis pas mauvais avec le ballon et j'aime jouer, construire le jeu depuis derrière.»

Ton opinion