Géant de Sölden: Fabienne Suter peu ambitieuse en Autriche

Actualisé

Géant de SöldenFabienne Suter peu ambitieuse en Autriche

Un classement dans les points suffira au bonheur de Fabienne Suter lors du géant inaugural de Sölden (Aut) samedi (9h45/12h45).

Un objectif bien modeste que la no 1 suisse justifie par des problèmes de confiance, elle qui a été victime d'une commotion cérébrale le 26 septembre lors d'un entraînement à Zermatt.

Très à l'aise avant cet incident, la Schwytzoise de 24 ans a été contrainte d'observer une pause de près de trois semaines. Depuis, le déficit physique a certes été compensé. Mais la confiance, elle, s'est envolée: «Il me manque des jours d'entraînement sur la neige. En piste, c'est difficile mentalement. J'ai encore de la peine à me lâcher», reconnaît la meilleure géantiste helvétique depuis le forfait de Lara Gut (hanche luxée).

«Après ma chute, j'ai envisagé de zapper Sölden et de ne reprendre que lors de la tournée nord-américaine fin novembre. Mais finalement, j'ai décidé de suivre mon programme initial et de ne pas contourner les difficultés», continue la fille de Sattel, qui sera épaulée par Andrea Dettling, Martina Schild, Fränzi Aufdenblatten et Fabienne Janka pour cette première course de l'hiver.

Perturbée sur ses skis, Suter devra, pour ne rien arranger, en découdre avec un des géants les plus difficiles du calendrier dames, disputé sur une piste identique à celle des messieurs. La pente verglacée du glacier du Rettenbach ne lui convient pas non plus: «Je skie trop en dérapage sur la glace, ce qui me freine énormément», explique celle dont le meilleur résultat en géant est une 5e place, obtenue lors des finales d'Are (Su) en mars dernier. (si)

Ton opinion