FOOTBALL: Fabio Celestini s’est engagé avec le FC Sion

Publié

FOOTBALLFabio Celestini s’est engagé avec le FC Sion

A 47 ans, le Vaudois succède à Paolo Tramezzani à Tourbillon. Le technicien italien paie là à la fois son attitude après la claque reçue contre Saint-Gall (7-2) ainsi qu’un bilan chiffré désastreux à domicile.  

par
Nicolas Jacquier
Fabio Celestini (ici avec Lucerne) a signé ce lundi matin avec le FC Sion. 

Fabio Celestini (ici avec Lucerne) a signé ce lundi matin avec le FC Sion. 

Martin Meienberger/freshfocus


Comme LeMatin.ch l’avait déjà laissé entendre ce week-end, Fabio Celestini sera bel et bien le nouvel entraîneur du FC Sion. Le Vaudois doit y remplacer Paolo Tramezzani, qui n’a pas survécu au dernier match de l’année, cette humiliation que le club valaisan avait subie à domicile (cuisante défaite 7-2 contre Saint-Gall). Le technicien italien n’avait pas arrangé son cas en s’envolant quelques heures plus tard pour les Maldives.

Un comportement qui avait profondément irrité - et déçu - Christian Constantin. «J’aurais souhaité que Paolo se sente concerné par ce camouflet historique, avait lâché samedi déjà le boss de Tourbillon. J’aurais au moins aimé qu’il m’appelle pour s’excuser. J’ai déjà vécu ce 7-2 comme une humiliation, mais la fuite de mon coach me dévaste.» Pour Tramezzani, déjà précédemment viré deux fois en Valais (2017 et 2020), il s’agit du troisième limogeage au sein du même club. Les statistiques du FC Sion à domicile, qui n’a fêté que quatre succès devant son public en 2022, ne plaidaient pas non plus en sa faveur. 

Avec Sion, Fabio Celestini s’apprête à diriger ainsi son quatrième club en Suisse après ses expériences à Lausanne, Lugano et Lucerne, son dernier point de chute. Avec le club de la Swissporarena, celui qui avait été élu coach suisse de l’année en 2016 avait soulevé la Coupe de Suisse en 2021 avant d’être remercié le 22 novembre dernier pour manque de résultats. Une année plus tard, les planètes se sont à nouveau alignées.

Ironie du destin: à Tourbillon, le successeur de Tramezzani va reformer avec Pablo Iglesias le duo qu’il composait à la Pontaise - seul changera l’attribution des rôles, l’ancien directeur sportif du LS s’occupant désormais de la gestion de l’entité football.

Un double objectif

Celestini a paraphé son contrat ce lundi à Martigny. Déjà présent vendredi dernier durant toute la journée à la Porte d’Octodure, il s’est engagé jusqu’à la fin de la présente saison (voire plus si entente) avec un double objectif: ramener la Coupe de Suisse en Valais et remettre le FC Sion, 8e à la pause et sous la double menace de Winterthour et Zurich, parmi les premières places du classement. Un classement plus en rapport avec le potentiel de sa nouvelle équipe.

Se bornant à évoquer un changement à la tête de sa première équipe, le FC Sion a officialisé en milieu d’après-midi la nouvelle dans un très sobre communiqué, ne faisant aucune référence à son ancien technicien. Le nom de Tramezzani n’y est même pas indiqué.

Ton opinion