Motocyclisme - Fabio Quartararo est insatiable
Publié

MotocyclismeFabio Quartararo est insatiable

Le Français signe sa cinquième pole position d’affilée. En Catalogne, il partagera la première ligne avec les Ducati de Miller et Zarco. Aegerter en première ligne en MotoE.

par
Jean-Claude Schertenleib
Fabio Quartararo est le premier pilote depuis Marc Márquez à signer cinq pole positions de suite en MotoGP.

Fabio Quartararo est le premier pilote depuis Marc Márquez à signer cinq pole positions de suite en MotoGP.

AFP

Fabio Quartararo a rejoint, dans les statistiques, Marc Márquez. Ce samedi, le Français est en effet devenu le premier pilote depuis l’octuple champion du monde (c’était en 2014) à signer cinq pole positions de suite en MotoGP. Après avoir totalement dominé la quatrième séance d’essais libres – celle où les pilotes enchaînent les tours, en vue de la course, le Niçois a encore été impérial dans l’exercice qu’il adore. À ses côtés en première ligne, on retrouvera deux Ducati, celle de l’Australien Jack Miller (qui a dû passer par la première phase des qualifications, avant de tomber dans son dernier tour de Q2) et celle du Français Johann Zarco.

Alors que, pour la première fois depuis longtemps, des spectateurs étaient acceptés dans les tribunes – on attend 24'000 personnes, dimanche, pour les courses, Valentino Rossi a réussi à se qualifier directement pour la superpole, même s’il n’y a pas évité une chute (sans conséquences physiques). La star des stars s’élancera, dimanche, à 13 heures, du milieu de la quatrième ligne.

Lüthi frustré

En Moto2, encore un doublé Gardner-Raúl Fernández, les deux pilotes d’Aki Ajo. Thomas Lüthi, qui a raté samedi matin la qualification directe pour Q2 pour 64 millièmes de seconde, avait semblé faire le nécessaire dans Q1, avant que son meilleur chrono ne soit supprimé, le Suisse ayant dépassé les limites du circuit: «Je me réjouis de revoir les images et, surtout, de comprendre la règle: j’étais sur la bordure, c’est vrai, mais cela a suffi pour déclencher les capteurs qui sont désormais placés à l’extérieur du circuit. Je suis très déçu, parce que, comme tout le monde l’imagine, la semaine a été extrêmement difficile pour nous tous. Or, j’ai réussi à passer un cap important; malheureusement, cela n’a pas été concrétisé par une qualification pour la superpole. En partant d’aussi loin (23e), la tâche sera bien sûr compliquée, mais je donnerai tout ce que je peux en course.»

La pole Moto3 revient à l’Argentin Gabriel Rodrigo, alors que Dominique Aegerter, dimanche en fin de programme, s’élancera de la première ligne de la grille de départ d’une nouvelle course de MotoE, après avoir signé le troisième chrono de la superpole: «Vendredi, j’ai eu passablement de peine à retrouver mes marques avec la MotoE, mais nous avons travaillé et progressé au fil des séances. Partir de la première ligne pour la course, c’est idéal.»

Ton opinion

1 commentaire