Genève: Fabiola Gianotti conserve la direction du CERN
Actualisé

GenèveFabiola Gianotti conserve la direction du CERN

La physicienne italienne a été réélue à la tête du centre européen pour la recherche nucléaire pour un mandat de cinq ans.

Fabiola Gianotti a été la première femme à prendre les rênes du CERN en 2016.

Fabiola Gianotti a été la première femme à prendre les rênes du CERN en 2016.

Keystone

Le conseil de l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) a reconduit mercredi Fabiola Gianotti à la direction générale de l'organisation. Son nouveau mandat de cinq ans de la physicienne italienne débutera en janvier 2021.

Mme Gianotti, âgée de 59 ans, a été la première femme à prendre les rênes du CERN, en 2016. Le centre de recherche, fondé en 1954, a notamment été le lieu de naissance du «World Wide Web», en 1989, qui a permis l'essor de l'Internet. Il est aussi l'endroit où l'existence du boson de Higgs a été confirmée, en 2012.

Dans ses entrailles, situées de part et d'autre de la frontière franco-suisse, le CERN abrite le grand collisionneur de hadrons (LHC), le plus puissant accélérateur de particules du monde. La formidable machine va fonctionner encore une vingtaine d'années. Elle porte l'espoir d'ouvrir de nouveaux champs à la physique. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion