Soleure: Face à la justice vingt ans après les faits
Actualisé

SoleureFace à la justice vingt ans après les faits

Le meurtrier présumé d'un retraité de 80 ans comparaît depuis lundi devant le tribunal d'arrondissement d'Olten (SO). Il aurait assassiné l'octogénaire en 1993 à Dulliken (SO).

Vingt ans après les faits, le meurtrier présumé d'un retraité de 80 ans comparaît depuis lundi devant le tribunal d'arrondissement d'Olten (SO). Ce Serbe âgé aujourd'hui de 51 ans est accusé d'avoir assassiné l'octogénaire dans la nuit du 31 juillet au 1er août 1993 à Dulliken (SO).

Selon l'accusation, le prévenu est accusé d'avoir tué «de manière brutale et perfide». Elle lui reproche d'avoir maîtrisé le retraité, de l'avoir frappé, ligoté et bâillonné. La victime, qui vivait seule dans son appartement, est morte étouffée.

Le retraité a été frappé dix fois avec un objet et plusieurs fois avec les poings. Le prévenu a reconnu s'être trouvé sur les lieux du crime, mais il conteste avoir tué le retraité. L'homme a été arrêté fin 2012.

50'000 francs dans la cuisine

Face aux juges, le prévenu a reconnu avoir cambriolé la maison de l'octogénaire avec un complice. Ils voulaient voler 50'000 francs cachés dans un trou dans la cuisine. Ils avaient été informés de la présence de cet argent par un complice et avaient réussi à se procurer une clé. Ils pensaient que la maison serait vide.

Le retraité qui dormait dans sa chambre à coucher s'est réveillé alors que les deux voleurs étaient dans la maison. Selon le prévenu, son complice est allé dans la chambre pour neutraliser l'octogénaire.

Le prévenu a expliqué aux juges qu'il est alors sorti de la maison. Son complice l'a rejoint un peu plus tard et lui a dit que le retraité ne bougeait plus et qu'il était mort. Le complice a pris la fuite en Serbie où il est toujours. Le prévenu est resté en Suisse avec sa famille.

Informateur anonyme

A l'époque du meurtre, l'enquête n'avait pas permis d'élucider l'homicide. Elle n'a pu reprendre qu'en 2008 sur la base de nouveaux indices fournis par un informateur anonyme.

Des enquêteurs allemands ont été appelés en renfort. Le prévenu a finalement été arrêté lors d'un faux contrôle routier qui a permis de vérifier son ADN. Le prévenu et le complice serbe qui lui avait fourni des informations sur le retraité avaient été placés sous surveillance.

L'assassin présumé a été arrêté fin 2012 avec l'autre Serbe, âgé de 63 ans aujourd'hui. Placé lui aussi en détention préventive, ce dernier a été libéré en janvier 2013 suite à un recours. (ats)

Ton opinion