Actualisé 27.04.2020 à 17:50

Allemagne

Face au coronavirus, les toubibs se sentent «à poil»

Des médecins de famille de toute l’Allemagne tombent la blouse pour sensibiliser les autorités à la pénurie de matériel de protection pour accueillir leurs patients.

1 / 5
blankebedenken.org
blankebedenken.org
«Est-ce suffisant?»

«Est-ce suffisant?»

blankebedenken.org

Le cri d’alarme des généralistes allemands est lancé avec un certain culot. Depuis quelques jours, ils postent des photos d’eux dans le plus simple appareil pour protester contre la pénurie de vêtements de protection. «Nous en avons besoin pour remplir notre mission en toute sécurité. Quand le peu que nous avons sera épuisé, voilà à quoi nous ressemblerons», explique le site Blanke Bedenken («Préoccupations nues»).

La campagne s’inspire du coup de gueule lancé par un médecin français. En mars, un praticien du département de l’Hérault, Alain Colombié, avait posé vêtu seulement d’un brassard où l’on pouvait lire «Chair à canon». Il avait utilisé sa photo pour adresser une lettre ouverte au président Emmanuel Macron.

Pétition en ligne

Ses confrères allemands, stéthoscope autour du cou, ont multiplié les clichés en tenue d’Adam et d’Ève, dans leur cabinet, voire à l’extérieur, avec divers accessoires en guise de feuille de vigne. Ils appellent les pouvoirs publics, notamment à travers une pétition en ligne, à organiser l’approvisionnement en matériel. (arg)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!