Genève: Face au deal et aux déprédations, le préau des Pâquis pourrait fermer

Publié

GenèveFace au deal et aux déprédations, le préau des Pâquis pourrait fermer

Le Conseil administratif de la Ville de Genève veut clôturer le préau de l’école de Pâquis-Centre pour le préserver des déprédations et souillures. 

Pâquis-Centre. Photo prétexte.

Pâquis-Centre. Photo prétexte.

Laurent Guiraud/TDG

Les Pâquis et l’école de Pâquis-Centre font face à une augmentation de la toxicomanie de rue depuis quelques mois dans le sillage de l’arrivée du crack à Genève. Un phénomène qui voit le préau de l’établissement scolaire être le théâtre de scènes de consommation, de déprédations et de souillures, tels excréments ou vomissures.  Les nettoyages et la sécurisation des lieux avant les récréations ne sont pas suffisants aux yeux de la Ville.

Christina Kitsos, conseillère administrative chargée des Ecoles, a ainsi décidé de réhausser et de végétaliser la barrière pour pouvoir fermer le préau durant la nuit. L’Exécutif est d’accord, révèle la «Tribune de Genève», alors que le Conseil municipal doit encore se prononcer. Autre son de cloche de la part de Survap, association du quartier, qui estime qu’il faut plutôt mettre en place des mesures d’aménagement, telles qu’installation de wc publics, et sociales comme l’avènement de médiateurs. 

(mpo)

Ton opinion