Basketball: Face aux Lions, Olympic a désormais réponse à tout
Publié

BasketballFace aux Lions, Olympic a désormais réponse à tout

Les Fribourgeois ont récupéré l’avantage du parquet, au Pommier (41-65), et mènent 2-1 dans la demi-finale des play-off de SB League.

par
Jérémy Santallo
(Genève)
Les 17 points de Milos Jankovic ont fait du bien au Fribourg Olympic de Petar Aleksic.

Les 17 points de Milos Jankovic ont fait du bien au Fribourg Olympic de Petar Aleksic.

Pascal Muller/freshfocus

Il faisait beau dehors, c’était vendredi soir, le début du week-end, l’entrée était à cinq francs alors les «ultras» genevois, qui se languissaient de voir si leurs Lions allaient pouvoir tenir la dragée haute au champion Olympic, ont chauffé à blanc la salle du Pommier, à grand renfort de chants dans les mégaphones et de frappes sur les tambours. Mais concrètement, l’enceinte a vu un semblant de suspense pendant, allez quoi, sept minutes.

Le show Jankovic

Pour espérer ne serait-ce que rivaliser avec Fribourg, il faut déjà se hisser à son niveau d’intensité – ce qui n’est pas donné. Pendant les premières minutes, les Lions l’ont fait. On a vu une défense haute et agressive – il fallait voir Scott Suggs, qui a collé un contre monstrueux à Natan Jurkovitz – et Olympic n’a marqué ses premiers points qu’après 3’40’’. Fâché contre l’arbitrage, le coach fribourgeois Petar Aleksic a même écopé d’une faute technique après 4 minutes. La preuve aussi, que Fribourg n’était pas tout à fait serein.

Mais dès que Suggs (2 fautes) et les titulaires genevois ont dû reprendre des forces sur le banc, le niveau d’intensité a considérablement baissé. L’entraîneur Andrej Stimac serait peut-être resté avec une défense individuelle mais les fautes ont commencé à pleuvoir, alors il a dû ressortir cette zone 1-3-1, celle qui avait permis de créer la surprise lors de l’acte I à Saint-Léonard. Mais sur celle-ci, le pivot Milos Jankovic, peu à l’aise depuis le début de la série, s’est régalé. Et après un shoot primé de Boris Mbala, il y avait déjà 20-9.

Lions sans solution

Stimac est repassé en défense individuelle, celle où les Genevois devaient changer de vis-à-vis derrière les écrans. Mais là, Robert Zinn a (logiquement) pris de vitesse Dragan Zekovic. En quelques mots? C’était encore pire. Du coup, le coach des Lions a relancé sa défense de zone mais Olympic l’a découpé et Slobodan Miljanic et Natan Jurkovitz ont trouvé de l’adresse de loin. Après une mi-temps (19-42), on voyait bien que Aleksic et son effectif pléthorique avaient désormais réponse à tout dans cette demi-finale.

Privé de Davonta Jordan (mollet) jusqu’à la fin des play-off – il se murmure qu’un remplaçant va arriver –, Olympic a tremblé lorsque Kwamain Mitchell s’est mis à boiter au retour des vestiaires. Mais le dépositaire du jeu fribourgeois a ensuite rassuré. L’écart était abyssal entre les deux équipes mais les fidèles du Pommier ont hurlé, sans relâche, jusqu’au bout. Cela devrait être encore le cas mardi, pour l’acte IV. Il faudrait un miracle pour que ce ne soit pas la dernière rencontre au Pommier sous l’ère de la présidence d’Imad Fattal.

Lions de Genève - Fribourg Olympic 41-65

Salle du Pommier (Grand-Saconnex). 1425 spectateurs. Arbitres: MM. Stojcev, Vitalini et Mazzoni.

Score des quart-temps: 9-20, 10-22, 8-10, 14-13.

Lions de Genève: Nottage (3), T. Jurkovitz (4), Suggs (9), Kuba (2), Adams (2); puis Zekovic (7), Seylan (10), Milenkovic (3), Monteiro (1), Solioz. Entraîneur: Andrej Stimac.

Fribourg Olympic: Mitchell (4), Zinn (7), Miljanic (8), N. Jurkovitz (6), Cotture (11); puis Jankovic (17), Mbala (7), Gravet (5), Solca (0), Maquiesse (0), Sangwa (0), Crudo (0). Entraîneur: Petar Aleksic.

Ton opinion

0 commentaires