Facebook: Facebook attaque l'app Periscope de front
Actualisé

FacebookFacebook attaque l'app Periscope de front

Le réseau social a annoncé jeudi l'extension à un plus large public d'un outil permettant de diffuser des vidéos en direct sur son réseau social.

Il suffit d'appuyer sur Statut et sélectionner l'icône de vidéo en direct pour diffuser des images en temps réel sur Facebook. (Facebook)

Il suffit d'appuyer sur Statut et sélectionner l'icône de vidéo en direct pour diffuser des images en temps réel sur Facebook. (Facebook)

photo: Kein Anbieter

La fonction «Live», que Facebook avait commencé à tester l'année dernière auprès d'utilisateurs triés sur le volet, est désormais disponible pour tous les membres se connectant à Facebook aux Etats-Unis depuis un iPhone d'Apple. «Nous prévoyons de commencer à la déployer dans le reste du monde dans les semaines à venir», a précisé le groupe américain sur son blog officiel, où il dit aussi travailler sur une version pour les smartphones utilisant Android, le système d'exploitation mobile de Google. A l'issue de la diffusion en direct, l'utilisateur peut décider au choix de laisser la vidéo visible sur sa page Facebook pour ses amis qui voudraient la regarder plus tard, ou de la supprimer.

Cette initiative met Facebook en concurrence avec une application de diffusion de vidéo en direct sur internet depuis un smartphone comme Periscope, qui appartient à son rival Twitter, et lui permet aussi de continuer à montrer les muscles face au poids lourd de la vidéo en ligne YouTube (groupe Google/Alphabet).

Montée en puissance de la vidéo

La publicité mobile est actuellement le principal moteur de croissance de Facebook, et elle a encore permis au groupe de publier mercredi soir des résultats en très forte croissance: les désormais 1,59 milliard d'utilisateurs du réseau sont de plus en plus rentables, et le groupe a notamment plus que doublé son bénéfice net au quatrième trimestre, à 1,6 milliard de dollars.

Mais Facebook monte aussi énormément en puissance dans la vidéo, qui est le prochain domaine où les analystes voient de grandes opportunités de recettes. Le patron-fondateur, Mark Zuckerberg, avait indiqué mercredi soir que 100 millions d'heures de vidéo étaient regardées tous les jours sur Facebook. L'action Facebook, dopée par les résultats trimestriels, s'est envolée d'environ 15% jeudi à Wall Street. (afp)

Ton opinion