Travail: Facebook augmente la productivité
Actualisé

TravailFacebook augmente la productivité

Alors que la majorité des sondés n'osent pas avouer consulter Facebook régulièrement, cette pratique améliorerait pourtant la productivité des employés.

par
cgo
Comme les pauses "clope", les pauses Facebook permettent aux employés de reprendre leur travail de façon plus productive.

Comme les pauses "clope", les pauses Facebook permettent aux employés de reprendre leur travail de façon plus productive.

Selon un sondage réalisé par iVox et Rtl.be, pas moins de 55,8% des employés interrogés ont déclaré ne jamais se rendre sur Facebook durant les heures de travail.

Pourtant, les chiffres indiquent que 17,5% des moins de 29 ans se connectent sur le réseau social au moins une fois par jour au travail. Un pourcentage qui baisse à 11,5% chez les 30 à 49 ans, a indiqué le site belge.

Il se trouve que surfer sur Facebook n'est pas qu'une activité chronophage. Elle permet aussi d'améliorer la productivité des employés. Comment? Eh bien le site communautaire offre une distraction qui a le même effet qu'une pause café ou cigarette: ça repart mieux après. Pas sûr que la conclusion de l'étude réalisée par le cabinet américain spécialisé dans le bien-être des employés, Keas, plaise aux employeurs...

En attendant, les collaborateurs accros à Facebook peuvent se rassurer en se rappelant que 10 minutes (pas plus à la fois, sinon c'est contre-productif) passées sur le réseau leur permettra d'être plus productifs ensuite. Bon, alors, allons voir ce qu'il y a d'intéressant sur le «fil d'actualité»!

Ton opinion