30.07.2020 à 14:14

Médias sociaux

Facebook casse sa tirelire pour attirer les stars de TikTok

La plateforme sociale a offert des ponts d’or à des créateurs de contenu en vue du lancement officiel de son clone sur Instagram. Son rival réagit.

de
Laurent Favre
Instagram reels
Instagram reels

À l’instar de TikTok la fonction Reels permet de partager des vidéos de forme courte, 15 secondes, sous fond musical.

Instagram

L’avenir de TikTok est toujours en suspens aux États-Unis en raison des tensions sino-américaines. Cela n’empêche pas Facebook d’assurer ses arrières. La firme de Mark Zuckerberg a fait des offres lucratives à certains des créateurs les plus populaires de TikTok pour utiliser Reels, son clone greffé sur Instagram. Les montants seraient de l’ordre de centaines de milliers de dollars, selon des sources du «Wall Street Journal». Un adolescent populaire sur TikTok a déclaré au quotidien américain qu’il rejoindrait probablement Instagram Reels. Il a refusé de détailler l’offre qui lui a été faite, affirmant être tenu par une cause de confidentialité imposée par la filiale de Facebook. Instagram propose également de couvrir les coûts de production de leurs vidéos.

Les contrats d’exclusivité proposés aux meilleurs créateurs de contenu sont devenus monnaie courante dans le monde numérique, à l’exemple des streamers de jeux vidéo que se disputent les plateformes Twitch, YouTube et Facebook. Pour les créateurs qui ne veulent pas publier exclusivement sur Reels, Instagram les incite financièrement à publier d’abord sur sa plateforme, une technique connue dans cette industrie sous le nom de «premiers regards».

Instagram a approché un large éventail de créateurs pour Reels dans plusieurs pays où il est actuellement testé. Nous restons déterminés à investir à la fois dans nos créateurs et leur expérience

Sarissa Thrower, porte-parole d’Instagram.

Pour éviter l’exode de ses stars sur Reels, TikTok a réagi en annonçant la semaine dernière la création d’un fonds de 200 millions de dollars pour les Etats-Unis. La firme chinoise dirigée par un Américain vient de renchérir le montant à 1 milliard de dollars sur les 3 prochaines années. Pour l’Europe, ce sera 300 millions de dollars alloués sur cette même période. L’argent aidera les créateurs de la plate-forme à «réaliser des revenus supplémentaires qui aident à récompenser le soin et le dévouement qu’ils mettent à la création et au public qu’ils inspirent».

Opération rattrapage pour Facebook

Facebook prévoit de déployer officiellement Reels dans les prochaines semaines. Le service est déjà en test dans plusieurs pays, dont la France. À force de campagnes publicitaires à grands frais sur… Facebook et Instagram, TikTok a réussi à devenir un rival de poids, contrairement aux prévisions de Mark Zuckerberg en novembre dernier. «Leur taux de rétention d’utilisateurs n’est pas très élevé une fois qu’ils arrêtent de faire de la publicité», avait-il notamment commenté. La valeur de TikTok est estimée à 50 milliards de dollars sur la base d’un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars attendu cette année.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Ma sœur Anne

31.07.2020 à 06:52

Concurrence déloyale ? Non... Ces "belles intentions" ne valent plus rien aujourd'hui...

Valle et Rie

30.07.2020 à 16:38

Mark.... vous n’en avez pas marre d’acheter les idées des autres? N’y a-t’il plus aucune imagination dans votre tête? Déjà de piquer l’idée Facebook de ses petits camarades c’est pas très brillant, mais dans la plupart des cas, copier ou récupérer ou acheter c’est pas très beau. M’enfin... je dirais que vous êtes un bon businessman et c’est tout.

Nico

30.07.2020 à 16:01

Facebook ? Connais pas c’est quoi