Vie privée: Facebook dément un bug sur les messages privés
Actualisé

Vie privéeFacebook dément un bug sur les messages privés

Facebook est victime d'un bug qui publie sur le profil de ses utilisateurs des messages échangés en privé. Le groupe affirme quant à lui qu'il n'y a aucune faille dans la sécurité des données.

Facebook, victime d'un bug, publie les messages privés de ses utilisateurs.

Facebook, victime d'un bug, publie les messages privés de ses utilisateurs.

Facebook est face à un cauchemar. Un bug «non systématique» rend public des messages privés qui s'affichent sur la «Timeline» des utilisateurs. Ainsi, de nombreux internautes voient leurs messages privés (tant les messages inbox que les conversations sur le chat) publiés sur leur profil. Un phénomène des plus qu'embarrassants qui relance le débat sur la vie privée.

Après enquête, le groupe a confirmé l'apparition de données anciennes, mais démenti qu'il s'agisse de messages privés. «Une minorité d'utilisateurs de Facebook s'est inquiétée en voyant s'afficher des messages qu'ils pensaient privés sur leur journal», a déclaré un porte-parole de Facebook France.

«Les ingénieurs de Facebook ont analysé ces requêtes et confirmé que les messages en question étaient des anciennes publications, visibles précédemment sur leur profil. Facebook affirme qu'il n'y a eu aucune faille dans la sécurité des données des utilisateurs», a-t- il ajouté.

Anciens messages publiés?

Cependant, les utilisateurs ont été nombreux a recenser le phénomène, notamment sur Twitter. Selon «Metro», il s'agit d'anciens messages datant de 2007 à 2009 (le «Nouvel Observateur» parle de messages allant de 2007 à 2012) qui depuis 14h30 lundi sont accessibles à l'ensemble des «amis» Facebook. Le tout sans que l'utilisateur du compte n'ait accepté de modification en ce sens. De même, certains ne voient pas leurs propres messages mais constatent la présence de ces conversations censées rester discrètes sur le profil public d'un interlocuteur.

Se protéger

En attendant, ceux qui ne veulent pas que leur vie privée s'étale sur leur mur ont une option: remonter le fil d'actualité année par année et effacer ces messages. Il suffit pour cela de cliquer sur la petite icône «crayon» qui s'affiche en haut à droite du bloc et de sélectionner «Ne pas afficher dans le journal».

Les utilisateurs de Facebook peuvent également se rendre dans les «paramètres de confidentialité» et ensuite choisir «moi uniquement» dans l'onglet «journal et identification».

Image ébranlée

Selon un sondage BVA publié par «Le Parisien Magazine» ce weekend, effectué auprès de 1'151 personnes de 15 ans et plus interrogées par internet les 30 et 31 août, 53% des sondés ont déclaré avoir une mauvaise opinion de Facebook.

Cependant, seules 29% des personnes estiment qu'«il ne faut pas s'inscrire sur le site car on risque de voir sa vie privée bafouée ou se retourner contre soi au niveau professionnel ou personnel», contre 71% pour lesquelles «il suffit simplement de faire attention aux informations personnelles que l'on y met et aux personnes qui y ont accès».

(20 minutes/ats/afp)

Ton opinion