États-Unis - Facebook invite ses employés au fitness virtuel
Publié

États-UnisFacebook invite ses employés au fitness virtuel

La firme de Mark Zuckerberg remboursera les salariés qui auront fait l’acquisition de son casque Oculus utilisé notamment pour entretenir la forme.

Le patron de la plateforme sociale a mis le paquet sur ce secteur d’activité.

Le patron de la plateforme sociale a mis le paquet sur ce secteur d’activité.

TDG

On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. Facebook a dû prendre cet adage à son compte en permettant désormais à ses quelque 60’000 salariés de mettre dans leur note de frais l’acquisition d’un Oculus Quest 2, la dernière évolution de son casque de réalité virtuelle sans câble.

Les salariés seront sans conteste les meilleurs ambassadeurs de l’appareil. Mais la firme de Mark Zuckerberg avance pour eux d’abord l’argument de la santé, selon un journaliste de TheInformation. Le programme de remboursement est présenté aux employés comme l’un des avantages offerts par l’entreprise en matière de santé et de bien-être. Il s’appuie sur le succès d’apps spécialisées dans les activités physiques comme Supernaturel, FitXR et même des jeux de rythme qui ont convaincu de nombreux adeptes durant les périodes de confinement.

L’Oculus Quest 2 est commercialisé à partir de 300 dollars aux États-Unis (400 fr. en Suisse). Facebook pourra se faire une idée du potentiel de l’appareil au sein de l’entreprise, alors que les quelque 10 000 salariés présumés actifs au développement de la réalité virtuelle en sont certainement déjà équipés.

Lors de la présentation des résultats du trimestre passé, Mark Zuckerberg s’est félicité de ventes «bonnes» de l’Oculus Quest 2, sans dévoiler de chiffres. Il a relevé un regain d’intérêt pour cet appareil en raison de l’absence de câbles. Facebook doit en outre toujours sortir officiellement Horizon, la déclinaison immersive de son réseau social qui a pris du retard par rapport aux plans initiaux.

Ton opinion

6 commentaires