Mobile - Facebook menace de faire payer les clients d’Apple
Publié

MobileFacebook menace de faire payer les clients d’Apple

La firme a laissé entendre que ses apps pourraient ne plus être gratuites si les utilisateurs d’iPhone n’acceptaient pas le traçage publicitaire.

Facebook veut persuader ses utilisateurs sous iOS 14.5.

Facebook veut persuader ses utilisateurs sous iOS 14.5.

REUTERS

Facebook a trouvé un nouvel argument pour combattre le système d’antipistage d’Apple. Après s’être notamment offert de pleines pages dans les quotidiens américains pour défendre les publicités personnalisées et les petites entreprises, le réseau social passe au chantage. Il menace à présent de devenir payant si les détenteurs d’iPhone et d’iPad n’acceptent pas d’être suivis dans leur navigation entre divers sites et apps pour récolter et utiliser leurs données.

Pour rappel, avec le déploiement la semaine dernière de la nouvelle mise à jour logicielle iOS 14.5 et iPadOS 14.5, la marque à la pomme a rendu obligatoire la nouvelle fonctionnalité ATT (pour App Tracking Transparency). Elle oblige les développeurs à afficher à l’ouverture de leurs apps une fenêtre de consentement à être pisté en ligne.

Dans celle qu’ont commencé à déployer Facebook et sa filiale Instagram, ces plateformes expliquent qu’accepter la récolte des données permet d’afficher des publicités personnalisées, de soutenir les sociétés qui en vivent, mais aussi de garder Facebook et Instagram totalement gratuits.

Parmi les premiers à voir ce message, Ashkan Soltani, technologue et ex-conseiller à la Maison-Blanche, a rappelé que jusqu’en 2019, Facebook affichait sur sa page d’accueil: «Ce service est gratuit et le sera toujours»…

(man)

Ton opinion

150 commentaires