Vidéo en direct: Facebook s'attaque au streaming de jeux vidéo
Actualisé

Vidéo en directFacebook s'attaque au streaming de jeux vidéo

L'éditeur Blizzard a annoncé un partenariat avec le réseau social afin d'intégrer une fonctionnalité de diffusion en direct dans ses jeux.

par
man
Le jeu "Overwatch" fait partie des titres concernés par la nouvelle fonctionnalité de partage via Facebook Live. (Blizzard Entertainment via AP)

Le jeu "Overwatch" fait partie des titres concernés par la nouvelle fonctionnalité de partage via Facebook Live. (Blizzard Entertainment via AP)

photo: Keystone/AP

Twitch, propriété d'Amazon, peut commencer à se faire du souci. La plateforme de streaming de jeux vidéo, qui revendiquait plus de 100 millions d'utilisateurs mensuels en janvier 2015, doit compter avec un nouveau concurrent et pas des moindres. L'éditeur de jeux vidéo Blizzard a annoncé avoir conclu un accord avec le mastodonte des réseaux sociaux Facebook dans le but d'enrichir ses jeux de fonctionnalités sociales. Le partenariat a pour but de «proposer aux joueurs du monde entier de nouvelles façons de partager leurs expériences de jeu, et fournir davantage de divertissement pour répondre aux demandes grandissantes des abonnés au réseau social», explique Blizzard dans un communiqué. Il prévoit notamment l'intégration d'une nouvelle option dans ses jeux vidéo qui va permettre aux joueurs, une fois connectés à leur compte Facebook, de diffuser leurs parties en direct sur le réseau social via le service de streaming de vidéo Facebook Live. «Leurs amis pourront s'abonner et recevoir des notifications chaque fois que de nouvelles diffusions sont disponibles.»

Les jeux «World of Warcraft», «Heroes of the Storm», «Hearthstone», «Diablo III», «StarCraft II» ou encore le tout récent «Overwatch», qui s'est déjà écoulé à plus de 7 millions d'exemplaires, sont concernés par cette nouveauté. Pour Blizzard, il s'agit de donner encore plus de visibilité à ses titres en facilitant leur partage. Quant à Facebook, le réseau social espère profiter de leur popularité pour devenir un acteur important de la diffusion de jeux vidéo, afin de concurrencer Twitch ou YouTube.

Ton opinion