Réseaux sociaux: Facebook veut s'emparer des sites web
Actualisé

Réseaux sociauxFacebook veut s'emparer des sites web

Le site de réseautage a dévoilé mercredi un nouvel outil offrant la possibilité à ses membres de devenir «fan» de sites web partenaires.

Mark Zuckerberg, lors de la conférence de San Francisco, le 21 avril 2010.

Mark Zuckerberg, lors de la conférence de San Francisco, le 21 avril 2010.

Facebook a dévoilé un projet qui vise à étendre son emprise sur internet en offrant la possibilité à ses membres de devenir fan de certaines pages web et d'en faire ainsi apparaître le contenu sur leur profil.

Le nouvel outil, baptisé «open graph», développé par Facebook va permettre à ses membres de faire apparaître leur goût («j'aime») pour un article, un blog, une chanson mise en ligne sur un site partenaire du site de socialisation.

Ainsi par exemple, un utilisateur de Facebook qui consulte le site internet de la chaîne CNN pourra voir si ses «amis Facebook» ont aimé les articles qu'il est en train de lire. En retour, si cet utilisateur les apprécie, le contenu de ces sites apparaîtront sur sa page Facebook.

«Aujourd'hui le web c'est une série de liens non structurés qui relient des sites entre eux», a déclaré le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg à l'occasion de la conférence de ses développeurs, «F8», à San Francisco. «Nous allons rendre possible ces connexions» entre les sites, a-t-il ajouté.

«L'open graph installe les gens au coeur du web», a assuré Mark Zuckerberg après avoir fait une entrée digne d'une rock star à la conférence. Une trentaine de sites internet comme celui de la radio sur internet Pandora ou de CNN sont en train de tester cette innovation.

Facebook avait annoncé la veille qu'il abandonnait une version allégée de son site, qui semblait le rapprocher du site de microblogs Twitter pour mieux freiner sa concurrence. (afp)

Ton opinion