Proche-Orient: Faible peine requise pour un soldat israélien

Actualisé

Proche-OrientFaible peine requise pour un soldat israélien

Jugé coupable d'avoir achevé un Palestinien blessé, un militaire pourrait être emprisonné entre 3 et 5 ans.

1 / 150
Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH).  (Vendredi 1er février 2019)

Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH). (Vendredi 1er février 2019)

AFP
Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Keystone
Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Keystone

Un procureur militaire israélien a requis mardi entre 3 et 5 ans de prison à l'encontre d'Elor Azaria, un soldat accusé d'avoir achevé un assaillant palestinien blessé en Cisjordanie occupée, lors d'un procès qui a déchaîné les passions.

«Nous estimons que la peine appropriée pour l'accusé ne doit pas être inférieure à trois ans et ne pas dépasser les cinq ans», a affirmé le procureur militaire Nadav Weisman lors à Tel-Aviv, selon un journaliste de l'AFP. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion