Zurich : «Faire des achats le dimanche est un besoin incontesté»
Publié

Zurich «Faire des achats le dimanche est un besoin incontesté»

Carmen Walker Späh, la cheffe de l’économie du canton de Zurich, exige que Berne autorise le commerce de détail à ouvrir au moins huit dimanches supplémentaires en 2021. Et elle préconise la révision de la loi sur le travail, trop rigide.

Carmen Walker Späh (PLR) l’a dit sans détours : «En tant que ministre de l'économie du canton le plus important en terme économique, j'exige de la Confédération qu'elle autorise les commerces de détail à récupérer les dimanches où l'ouverture des magasins a été interdite l'an dernier.» Pour la cheffe du département de l’économie du canton de Zurich, il s’agit ainsi d’une nécessité « incontestée », afin de permettre aux détaillants durement touchés par la pandémie de réaliser des ventes supplémentaires. Dans une interview parue dans la «Schweiz am Wochenende» hier, elle demande donc à Berne d’utiliser la Loi Covid pour autoriser huit ouvertures dominicales supplémentaires en 2021 – actuellement, la loi n’en autorise que quatre par an.

Ces dimanches supplémentaires permettraient aussi aux détaillants de lutter contre la concurrence des ventes en ligne qui ont encore pris de l’essor avec l’obligation au télétravail, estime Carmen Walker Späh. Et elle pense qu’au-delà de la crise du Covid-19, ouvrir les magasins le dimanche correspond à l’évolution même de la société: « Le droit du travail actuel et les heures d'ouverture des magasins ne correspondent plus à la réalité de nos vies. Tant le personnel de vente que les employés de bureau pourraient profiter d’une loi sur le travail plus souple.»

La Zurichoise a d’ailleurs déjà évoqué un tel changement à plusieurs reprises au sein de la Conférence des directeurs cantonaux de l’économie, ainsi que lors de discussions avec le président de la Confédération, Guy Parmelin. Va suivre prochainement une table ronde avec les détaillants.

(ewe)

Ton opinion

406 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Hugo 2021

25.01.2021, 20:13

Monde de fous

Soignant

25.01.2021, 16:21

C'est sûr que c'est indispensable de faire du shopping 7/7. Faut surtout pas faire autre chose. Et tant pis pour les employés qui pouvaient passer leur dimanche en famille.

Réfrigérator

25.01.2021, 12:24

Madame Gasser pense surtout à ces amis actionnaires, tous le monde sait que du point de vu des affairistes, les salariés devraient être corvéables à souhait n'est-ce pas?