Zurich: Faire son service civil au cirque: c'est possible
Actualisé

ZurichFaire son service civil au cirque: c'est possible

Accomplir ses obligations citoyennes en tant qu'acrobate ou musicien? C'est un travail social, au même titre que de s'occuper de personnes âgées dans un EMS.

par
dp/dmz

Devenir la star d'un numéro, répéter des acrobaties et traverser le pays dans une roulotte? C'est une possibilité pour les jeunes astreints au service civil. Le Circolino Pipistrello, un cirque pour enfants qui plante son chapiteau chaque semaine devant une école différente en Suisse alémanique, sera en effet soutenu par des civilistes dès la saison 2015. Un homme à tout faire, un cuisinier, un animateur et un artiste seront fournis par la Confédération. Et celui qui aura les honneurs de la piste sera soit un clown, soit un musicien ou encore un spécialiste du trapèze. Le Circolino Pipistrello n'est d'ailleurs pas le seul concerné: le cirque Lollypop, le cirque pour enfants Robinson et le cirque-théâtre Wunderplunder sont aussi à la recherche de civilistes.

Pour Olivier Rüegsegger, de l'Organe d'exécution du service civil (ZIVI) à Thoune (BE), ce type d'engagement est un travail social comme un autre: «Les organisations privées à but non lucratif qui travaillent avec des enfants ou des personnes handicapées peuvent recourir à nos services», déclare-t-il. Et le Circolino Pipistrello n'est pas le Knie: «Nous faisons participer notre public. Et nous ne nous adressons pas qu'aux enfants. Nous allons aussi dans les EMS ou les foyers pour handicapés. Notre rôle social est clair», explique Pascale Cardoit, collaboratrice du cirque.

L'armée n'est pas un cirque

Pour le conseiller national Hans Fehr (UDC/ZH), l'idée est tout sauf bonne: «Si les civilistes font les clowns, on casse leur image. Et les enfants vont croire qu'au lieu de faire son service militaire, on peut aller s'amuser au cirque. C'est totalement contre-productif.»

Ce à quoi répond Karola Rühs, du cirque Lollypop: «Cela ne change rien que les jeunes fassent leur service civil dans un cirque comme le nôtre ou dans une maison de retraite. Il s'agit toujours de rendre service à la population.»

Ton opinion