Actualisé 12.06.2009 à 10:12

festival de télévision de Monte-Carlo

«Fais pas ci, fais pas ça» et «Mad Men» sont les grands gagnants

Hier soir s'achevait le 49ème Festival international de télévision de Monte-Carlo avec la cérémonie des Nymphes d'Or.

de
Caroline Goldschmid, Monaco

Déclarée ouverte par le Prince Albert de Monaco et animée par Bernard Montiel, la remise des prix a été marquée par trois récompenses pour la série française «Fais pas ci, fais pas ça» (France 2) dans la catégorie «Séries TV Comédie», ainsi que trois prix pour la série américaine «Mad Men» (Canal+) dans la catégorie «Séries TV Dramatique». Valérie Bonneton et Bruno Salomone ont ainsi reçu les Nymphes d'Or de la Meilleure actrice et du Meilleur acteur et Elephant Story le prix du Meilleur Producteur International. Idem pour «Mad Men», dont la 2e saison inédite débute dimanche sur Canal+: les statuettes de Meilleure Actrice et Meilleur Acteur ont respectivement été décernées à Christina Hendricks et Jon Hamm et celle du Meilleur Producteur International à Lionsgate.

Sans surprise, les trois séries qui ont remporté les Prix de l'Audience TV Internationale sont «Dr House», «Desperate Housewives» et "Top Models». Kyle MacLachlan alias Orson Hodge à Wisteria Lane, était présent pour recevoir le prix, tout comme Ronn Moss, plus connu sous le nom de Ridge Forrester. Du côté des téléfilms, ce sont Isabelle Adjani, ex-aequo avec Julie Walters, qui ont été gratifiées du Prix de la Meilleure Actrice. La première pour son rôle dans «La journée de la jupe» et la deuxième pour la fiction britannique «A Short Stay in Switzerland». Adjani est apparue nettement amincie et radieuse, tout de blanc vêtue, pour recevoir son prix. Il s'agit de sa deuxième récompense pour son rôle d'enseignante qui prend ses élèves en otage, après la Pépite de Cristal reçue au Lido en février dernier.

Après la cérémonie qui s'est tenue au Forum Grimaldi, centre névralgique du Festival, la soirée select s'est poursuivie dans la splendide Salle des étoiles, dont la particularité est le toit qui peut entièrement se coulisser et offrir ainsi une vue magnifique sur le sombre éden. Les célébrités présentes avaient enfilé leur plus belle parure, à l'instar de Kate Walsh («Private Practice») portant une robe près du corps bleue qui faisait ressortir ses yeux et de Jennifer Love Hewitt («Ghost Whisperer») qui avait choisi une robe blanche qui soulignait à merveille son décolleté. Du côté des ratés, on signalera trois «fashion faux pas»: l'héroïne de «Bones», Emily Deschanel en pièce montée couleur gris-beige fade au possible, Tonya Kinzinger en version «Maison dans la prairie» et Yamina Benguigui, réalisatrice d'«Aïcha», qui portait une robe argent métallique hélas trop «cosmonautesque». Le concert des chanteurs irlandais qui clôt le gala n' a pas été, pour le bonheur de tous, bien long. C'est aux alentours d'une heure du matin que le défilé de limousines a repris pour ramener sagement les stars à leur hôtel.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!