Tendance: Faits et gestes contrôlés par des chocs électriques
Actualisé

TendanceFaits et gestes contrôlés par des chocs électriques

Pour lutter contre les mauvaises habitudes, un traitement de choc et des méthodes douces ont été créés.

par
Audrey Ducommun
Dormir ou perdre son temps sur le Net pourra être puni par le bracelet Pavlok, qui pourrait bien envoyer une décharge.

Dormir ou perdre son temps sur le Net pourra être puni par le bracelet Pavlok, qui pourrait bien envoyer une décharge.

Brutal, loufoque, mais efficace. Voici le dernier bracelet connecté en date, baptisé Pav­lok. Il est destiné à ceux qui souhaitent changer leurs mauvaises habitudes au quotidien. Mais une pointe de courage s'impose. En effet, dès qu'il détecte un écart de conduite, une pastille intégrée envoie une décharge électrique! «Ce n'est pas douloureux», rassure son créateur, Maneesh Sethi, sur la plateforme de financement participatif Indiegogo. «Mais ce n'est pas très plaisant», avoue-t-il. Le choc peut varier de 17 à 340 volts, en fonction de la sensibilité de chacun.

Ce réglage se fait via smartphone, après avoir indiqué les objectifs journaliers et personnels à tenir. On peut se fixer un défi sportif, vouloir se lever sans traîner ou venir à bout d'une liste de tâches. Par exemple, si on fait un régime, l'entrée dans un fast-food est fatale: le wi-fi du restaurant est le traître. Un système de GPS analyse aussi les déplacements et enregistre les passages au club de fitness. Depuis mardi, les internautes sont nombreux à investir dans ce projet. Les fonds nécessaires ont déjà été récoltés. Cet «accessoire de torture» sera vendu 123 fr. dès avril 2015.

La présentation de Pavlok (en anglais):

Pour les sensibles, des méthodes plus douces existent. Notamment pour corriger la position du corps. Le coussin Darma, financé avec succès sur Kick­starter, en est la preuve. Disponible dès juin 2015 pour 190 fr., il contrôle la posture du dos et indique sur le mobile si l'on se tient mal. Il permet aussi d'adopter des habitudes saines, en suggérant par exemple des pauses pour se lever et des exercices pour se dégourdir. Les douleurs dorsales sont chassées et la concentration favorisée!

Le coussin en pratique (en anglais):

Dans le domaine du sport, des innovations permettent également de surveiller la posture, à l'image du tapis intelligent SmartMat. Présenté mardi sur la plateforme de financement participatif Indiegogo, il a connu un vif intérêt. La totalité des fonds nécessaires a été récoltée en moins de 24 heures. De quoi parle-t-on? D'un matelas de yoga qui fait office de professeur en guidant, corrigeant et félicitant son utilisateur via une voix artificielle. Grâce à des capteurs, toutes les postures effectuées lors d'une séance sont analysées. A la première utilisation, le pratiquant doit indiquer via une application son sexe, sa taille, son poids et ses mensurations, puis effectuer quelques positions en guise de test. Pendant la séance, l'accessoire se concentre sur l'alignement des mains et des pieds, le placement du corps et le respect de l'équilibre. Si la pro­duction se passe bien, SmartMat sera disponible dès juillet 2015 pour ­environ 430 francs.

Une démo en vidéo (en anglais):

Ton opinion