E-sport : Faker peut rêver d’un quatrième titre historique aux Worlds 

Publié

E-sport Faker peut rêver d’un quatrième titre historique aux Worlds 

Le Sud-Coréen et sa team, T1, ont atteint la finale du championnat du monde de «League of Legends», qu‘ils disputeront face à la surprise DRX.

Faker va disputer sa première finale des Worlds depuis 2017. 

Faker va disputer sa première finale des Worlds depuis 2017. 

Fernando Decillis/Riot Games

Le meilleur joueur de l’histoire de «League of Legends» pourrait inscrire une ligne de plus à son incroyable palmarès. Faker et son équipe, T1, se sont qualifiés pour la finale des Worlds. En demi-finale, samedi, ils ont éliminé la seule équipe non coréenne encore en lice à ce stade de la compétition, les Nos 1 chinois JDG, sur le score de 3-1.

L’ambiance était survoltée à la State Farm Arena d’Atlanta (USA), qui a fait le plein pour ces demi-finales des Worlds. 

L’ambiance était survoltée à la State Farm Arena d’Atlanta (USA), qui a fait le plein pour ces demi-finales des Worlds. 

Fernando Decillis/Riot Games

T1 impressionne 

La tâche n’a pas été aisée, T1 perdant la première manche face à des JDG explosifs et ­percutants. Mais chacun des joueurs de T1 a ensuite eu l’occasion de se mettre en évidence pour faire la différence, à l’image de Zeus, intenable dans le 2e match, ou de Faker et Oner, impériaux dans la 3e manche, avec notamment des actions impressionnantes de Faker avec le champion Ryze. Le 4e match n’a été qu’une formalité, T1 validant sa victoire avec autorité dans une manche à sens unique.

«Ça fait si longtemps que je ne me suis plus retrouvé en finale des Worlds, je n’ai pas de plus grande motivation que d’en remporter une nouvelle», a déclaré Faker, qui pourrait décrocher dimanche son quatrième titre mondial, un record. Avec trois titres actuellement, il codétient ce record avec son ancien co­équipier Bengi, qui est aujour­d’hui… le coach de T1.

L’année de Deft? 

Mais la finale aura des airs de peau de banane pour Faker et les siens, qui vont affronter la surprise de ces Worlds, leurs compatriotes de DRX. Les Nos 4 coréens ont dû passer par les play-in, qu’ils ont survolés, ont ensuite éliminé les champions du monde en titre, les Chinois d’EDG, puis, dimanche, les Nos 1 coréens de Gen.G (3-1) en demi-finale. Après plusieurs saisons décevantes, Deft (DRX), considéré comme un des meilleurs ADC de l’histoire du jeu, aura enfin l’occasion de décrocher le titre suprême.

(mey)

Ton opinion

2 commentaires