Téléphonie: Fans présents au lancement de l'iPhone 4
Actualisé

TéléphonieFans présents au lancement de l'iPhone 4

A Tokyo et à Paris, les fans étaient au rendez-vous pour le lancement international de l'iPhone 4.

Un client japonais essaie le nouvel iPhone 4 dans un magasin Apple à Tokyo le 24 juin 2010.

Un client japonais essaie le nouvel iPhone 4 dans un magasin Apple à Tokyo le 24 juin 2010.

A Tokyo comme à Paris, les fans se sont montrés présents pour le lancement international de l'iPhone 4, la dernière génération du très populaire téléphone portable d'Apple.

Plus de 50 millions d'exemplaires avaient été écoulés dans ses versions précédentes.

A la faveur du décalage horaire, les Japonais ont été les premiers à pouvoir se procurer ce nouveau modèle, doté d'un écran haute définition, d'une fonction permettant des conversations téléphoniques vidéo et d'un logiciel de montage.

Les plus fanatiques n'ont pas hésité à faire la queue durant toute la nuit dans la chaleur moite. En tête de la file d'attente de 500 personnes qui s'était formée depuis la veille au soir devant le magasin Apple du quartier chic tokyoïte de Ginza, Ryochi Hoshino a été le premier à pouvoir brandir l'objet fétiche. «J'adore le design. Mes attentes sont remplies à 110%», s'est-il enthousiasmé.

Outre le Japon, l'iPhone 4 a été mis en vente en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux Etats-Unis. Trois ans après le lancement de ce téléphone multifonctions, Apple en a écoulé 50 millions d'exemplaires.

Pas de gros changement

Selon les spécialistes, la version améliorée n'apporte pas de changements technologiques révolutionnaires. Pour autant, l'effet de mode fait toujours recette.

En France, l'opérateur de télécoms Orange avait organisé une nocturne dans sa boutique des Champs Elysées à Paris, exceptionnellement ouverte de minuit à 04h00 du matin. Ils étaient plusieurs centaines à faire la queue, dont quelques célébrités comme le chanteur David Halliday.

D'autres fans ont patienté dès l'aube devant la boutique Apple Store située près du musée du Louvre. Certains venaient de loin, comme Bassirou Gueye. «Je suis venu de Dakar une semaine exprès à Paris pour acheter l'iPhone 4», raconte ce directeur commercial de 20 ans, qui fait d'ordinaire le déplacement aux Etats-Unis.

«Je suis intéressé par les nouvelles technologies au niveau de la photo et de l'écran qui est en haute définition», explique-t-il. Maxime Devos, 26 ans, docteur en biologie belge, est venu à Paris pour «avoir l'iPhone 4 en premier»: «je sais que ça fait cliché, mais c'est juste pour avoir le nouveau en main».

Saturation

En Allemagne aussi, des centaines de clients ont attendu pendant des heures dans différentes villes, de Munich à Hambourg en passant par Berlin ou Cologne, pour mettre la main sur l'appareil. Deutsche Telekom, qui assure sa distribution exclusive, se plaignait d'être à court d'iPhone 4.

Dans plusieurs pays, les opérateurs, qui avaient proposé à leurs clients de réserver à l'avance sur internet, ont été surpris par l'afflux des commandes. Aux Etats-Unis, le dispositif a été saturé dès le premier jour de sa mise en service, avec 600'000 commandes passées. Au Japon, le dispositif mis en place par Softbank, le partenaire exclusif d'Apple dans le pays, a aussi été saturé. (ats)

Ton opinion