Actualisé

AthlétismeFarah, idole en Angleterre, terroriste aux USA

Le champion olympique du 5000 et du 10000 mètres a eu de la peine à arriver sur sol américain. Des douaniers zélés l'ont pris pour un terroriste et même les médailles de Mo Farah ont peiné à les convaincre.

par
Grégory Beaud
Mo Farah a remporté les 5000 et 10000 mètres à Londres.

Mo Farah a remporté les 5000 et 10000 mètres à Londres.

C'est le Sun qui révèle cette histoire particulièrement cocasse. Alors qu'il se rendait aux Etats-Unis pour passer les fêtes en familles, le héros des derniers Jeux olympiques de Londres a eu de la peine à obtenir un permis de séjour.

«Je ne pouvais pas y croire, a-t-il révélé au quotidien britannique. A cause de mes origines somaliennes, on me retient de force à chaque fois que je veux traverser la frontière. Cette fois-ci, j'ai même sorti mes deux médailles d'or olympiques, mais ça n'a rien changé.»

Désespéré, Mo Farah a fait appel à son entraîneur Alberto Salazar qui officie dans le quartier général de son sponsor, à Portland. «Par chance, un de ses amis travaille au FBI et c'est un grand fan d'athlétisme, a détaillé Mo Farah. Il savait exactement qui j'étais et a pu résoudre le problème. Dieu sait ce qu'il se serait passé s'il n'avait pas été là.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!