Bruxelles: Fausse alerte à la bombe dans le quartier européen
Actualisé

BruxellesFausse alerte à la bombe dans le quartier européen

La circulation a été temporairement interrompue mardi soir dans un quartier de la capitale belge, à la suite d'une fausse alerte à la bombe. L'alerte était liée à la présence d'un véhicule suspect.

Certaines rues de Bruxelles étaient désertes mardi soir.

Certaines rues de Bruxelles étaient désertes mardi soir.

Aucun explosif n'a été découvert dans le véhicule en question et personne n'a été interpellé, a indiqué dans la soirée le parquet de Bruxelles à l'agence Belga. Selon les médias belges, l'alerte à la bombe a été déclenchée vers 19h30 GMT (21h30 en Suisse) dans le quartier européen, dit quartier Schuman, à Bruxelles, où se trouvent à la fois le siège de la Commission et du Conseil européen.

La police et le parquet sont intervenus pour une voiture suspecte garée dans le parking du Justus Lipsius, le siège du Conseil européen, précise Belga. Les services chargés de la destruction d'engins explosifs se sont également rendus sur place et ont constaté qu'il s'agissait d'une fausse alerte.

A la veille d'un sommet

Plusieurs mesures de sécurité ont entre-temps été mises en place: un périmètre de sécurité a été installé et la station de métro Schuman, au pied des institutions européennes, ainsi que la gare ferroviaire de Bruxelles-Schuman ont été fermées. La circulation a été interrompue dans les tunnels avoisinants.

La circulation a ensuite repris vers 20h30 GMT (22h30 en Suisse). Les tunnels situés dans le quartier européen ont été rouverts à la circulation, le trafic des trains et des métros a également repris.

Cette fausse alerte est survenue à la veille d'un sommet de deux jours réunissant les chefs d'Etat et de gouvernement d'une quarantaine de pays européens, latino-américains et des Caraïbes. (afp)

Ton opinion