Istanbul: Fausse alerte à la bombe dans un avion de Swiss
Actualisé

IstanbulFausse alerte à la bombe dans un avion de Swiss

Des artificiers de la police turque effectuaient jeudi des recherches à l'aéroport d'Istanbul à bord d'un avion de Swiss en raison d'une alerte à la bombe. Finalement il s'agissait d'une fausse alerte.

Une fausse alerte à la bombe a été déclenchée à l'aéroport international d'Istanbul concernant un avion de la compagnie Swiss qui devait relier cette ville turque à Zürich, a rapporté l'agence de presse Anatolie. L'avion a finalement décollé avec près de trois heures de retard.

«Nous avons reçu le OK des autorités pour voler, les passagers ont embarqué et l'avion vient de fermer ses portes», a indiqué vers 18h30 le porte-parole de Swiss, Jean-Claude Donzel à l'ATS. L'avion qui devait initialement quitter Istanbul à 17H15 heure locale (16H15 suisse), a finalement décollé à 20h08. Il est attendu à Zurich vers 22h00.

Selon l'agence Anatolie, l'alerte a été déclenchée après qu'un passager eut retrouvé dans les toilettes une note en anglais faisant état de la présence d'une bombe dans l'appareil. Les autorités ont alors conduit l'avion dans un endroit approprié pour une fouille, mais les artificiers n'ont retrouvé aucun explosif.

«Les 196 passagers prévus pour le vol n'étaient pas encore à bord de l'avion», précise M. Donzel. Six membres d'équipage voyageaient en outre à bord de cet airbus A321.

La dernière alerte à la bombe sur un vol de Swiss avait eu lieu en août 2008. Un avion reliant Zurich à la ville espagnole de Malaga avait dû se poser d'urgence à l'aéroport de Genève après un appel de la police espagnole concernant un appel anonyme faisant état d'une bombe à bord de l'avion. (afp)

Ton opinion