Actualisé 13.07.2016 à 06:17

Genève

Fausse note pour le festival Festiverbant

L'événement qui clôt traditionnellement la saison des festivals au bout du lac est amputé d'une partie de son budget. La Loterie Romande lui a fait faux bond.

de
David Ramseyer
photo: Kein Anbieter/Christophe Losberger

Les organisateurs du festival rock gratuit Festiverbant, à Bardonnex du 26 au 28 août, se disent «catastrophés». Le 1er juillet dernier, le comité dont fait partie le conseiller d'Etat Luc Barthassat a appris qu'il ne touchera pas le don que lui accorde la Loterie Romande depuis 16 ans. Sur un budget global de 120'000 fr., il manquera donc cette année 8000 francs.

Hausse des prix aux bars?

«Ce montant nous permettait d'habitude de payer tout ce qu'on devait faire avant l'ouverture de l'événement, explique sa présidente Sylviane Schrag. Comme par exemple payer les acomptes pour la location de la scène ainsi que les frais de publicité et de promotion.» Sans la manne de la Loterie romande, les organisateurs estiment qu'il «faudra peut-être augmenter les prix des boissons et de la nourriture». Un secteur qui couvre environ 80% du budget de la manifestation à laquelle se rendent entre 6000 et 7500 spectateurs sur l'ensemble du weekend.

Le refus de la Loterie Romande n'a pas été motivé. Et pour cause: l'institution précise que ses choix sont tous pris sous le sceau de la confidentialité et qu'il n'y a pas de renouvellement automatique des dons. «Mais nous avons beaucoup de sympathie pour Festiverbant, ajoute Bernard Favre, président de l'organisme de répartition de la Loterie à Genève. Nous n'excluons pas de soutenir à nouveau le festival à l'avenir.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!