Actualisé

AcaciasFausses fringues soldées par des baratineurs

Un nouveau style de tromperie, déjà répertorié dans de grandes cité européennes, vient de faire son apparition en ville.

par
jfz

Un lecteur affirme s'être fait aborder sur le parking de MediaMarkt par un beau parleur qui a réussi à lui vendre, pour 200 fr., un costume valant prétendument 2500 fr. L'escroc, dont la voiture était immatriculée en Italie, a invoqué le fait de ne pas vouloir payer de droits de douane pour justifier cette transaction.

Après coup, la victime s'est aperçue que le costume, d'une marque inconnue, ne valait pas son prix. «Il faut toujours se méfier d'une vente dans la rue car il y a de fortes chances qu'il s'agisse d'objets volés», rappelle Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!