Lausanne: Faut-il chercher des puces aux billets?
Actualisé

LausanneFaut-il chercher des puces aux billets?

Une mini-puce dans les billets de banque? Les spécialistes crient à l'intox.

par
Giuseppe Melillo

«Les billets de banque émis par la Banque nationale suisse sont très probablement porteurs d'une puce à radiofréquence (RFID), permettant potentiellement la géolocalisation et le traçage des mouvements d'argent», a écrit Julien Sansonnens, président du POP Lavaux, dans un message électronique adressé aux médias.

Pour le prouver, celui-ci renvoyait à une vidéo. Dans celle-ci, un billet de 20 fr. est placé dans un four à micro-ondes. Il présente alors une brûlure. Info ou intox? «Il n'y a pas de puces dans les billets», proteste la Banque nationale suisse.

«Nos produits ne permettent pas d'insérer des puces dans les billets de banque», ajoute la société lausannoise KBA-Giori, dont les machines impriment 90% des coupures en circulation dans le monde.

«Une puce RFID augmenterait le prix de production des billets, et elle pourrait aussi être endommagée facilement, ce qui la rendrait inutile», confie Gildas Avoine, spécialiste des puces RFID à l'Université de Louvain-la-Neuve, en Belgique.

Prétextant un coût élevé, Julien Sansonnens n'a pas fait examiner les billets par un laboratoire.

Ton opinion