Actualisé 12.10.2008 à 19:00

Crise

Faut-il fermer les Bourses pour juguler la crise?

Les sommets du week-end ont cherché une solution
à la crise financière.

Fermer les Bourses pour résoudre la crise financière, ce n'est pas la solution préconisée par la fédération mondiale des Bourses (WFE), pour qui «les Bourses doivent rester ouvertes en cette periode de crise». Pourtant, c'est bien ce que propose le banquier suisse Hans-Joerg Rudolf, ancien président de la banque britannique Barclays Capital et ancien stratège du Credit Suisse.

«La crise actuelle est probablement pire que celle de 1929, parce que le monde de la finance est aujourd'hui étroitement imbriqué», confie-t-il à l'hebdomadaire Sonntag. «Une fermeture de la Bourse serait la bienvenue et possible, car les Bourses sont également fermées le week-end. Fermer les marchés le temps de trouver des solutions est une nécessité absolue. Selon la Bourse suisse, une action isolée n'aurait pas de sens. Mais en cas de concertation internationale, ce serait différent.»

Les réunions des pays les plus industrialisés, G7 et G20, ce week-end à Washington, n'ont pas repris cette idée, pas plus que la réunion de l'Eurogroupe hier à Paris.

Ce sommet de crise de quinze chefs d'Etat de la zone euro devait annoncer un plan pour éviter toute faillite de banques et relancer le crédit. Cela dans l'espoir d'éviter un nouveau plongeon des Bourses aujourd'hui. Ce programme s'inspirerait du plan de sauvetage anglais, qui allie nationalisations partielles et garantie gouvernementale des prêts entre banques.

(gim)

PostFinance débordé

Selon un sondage de «SonntagsBlick» et du «Matin Dimanche», 79% des Suisses n’ont pas peur pour leur argent. Cette sérénité contraste avec l’afflux de capitaux auprès des établissements garantis par l’Etat. Selon l’hebdomadaire «Sonntag», PostFinance affronte un un raz-de-marée de nouveaux clients. PostFinance a fait appel à 20 collaborateurs temporaires et ses 60 employés font des heures supplémentaires deux samedis par mois.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!