Italie : Faux doc tessinois, mais vrai agresseur sexuel
Actualisé

Italie Faux doc tessinois, mais vrai agresseur sexuel

Un faux médecin tessinois a été condamné mardi en première instance à Côme (I) à sept ans et demi de prison pour abus sexuels.

Ce spécialiste autoproclamé des troubles de l'alimentation avait abusé de patientes dans deux cliniques, à Côme et Breganzona (TI). Les juges ont considéré les reproches comme avérés dans deux cas, de même que l'exercice illégal de la médecine, rapporte mardi l'agence italienne ansa. Deux autres collaborateurs de ces cliniques ont écopé de peines allant jusqu'à quatre ans et neuf mois de prison pour violences sexuelles.

Le principal accusé devra en outre verser 200'000 euros aux parents d'une jeune Italienne qui s'était suicidée peu après sa sortie de clinique. Le journal intime de la victime a été un des principaux éléments à charge.

La procédure contre le Tessinois, qui était également consul honoraire de Croatie à Lugano, a été ouverte en juillet 2007 suite aux plaintes de plusieurs patientes italiennes. Ses cliniques ont été fermées par les autorités. (ats)

Ton opinion