Buzz: Faux Nostradamus grâce à une fonction de Facebook
Actualisé

BuzzFaux Nostradamus grâce à une fonction de Facebook

Un membre de la plateforme a créé le buzz en «prédisant» plusieurs
événements de 2016.

par
man
Pablo Reyes a trompé beaucoup d'internautes. (facebook)

Pablo Reyes a trompé beaucoup d'internautes. (facebook)

photo: Kein Anbieter

L'un des statuts Facebook d'un certain Pablo Reyes avait déjà été partagé plus de 210'000 fois mercredi sur le réseau social. Et pour cause: datant du 27 décembre 2015, il contient une série de prédictions pour 2016 qui se sont déjà avérées: la mort du chanteur Prince, du boxeur Mohamed Ali, du combattant en MMA Kimbo Slice, mais aussi «la pire tuerie de masse» de l'histoire des Etats-Unis. Peu de jours après le massacre d'Orlando, qui a fait 49 morts dans une boîte de nuit gay, le message a inévitablement eu un grand impact.

Mais que Donald Trump, dont la mort a aussi été prédite, se rassure. Ce Nostradamus des temps modernes n'est qu'un imposteur. Fondateur d'un site web de fausses informations, il s'est en effet servi de la fonction de Facebook qui permet d'éditer un ancien statut. L'historique des modifications montre ainsi qu'à l'époque, il avait simplement écrit: «Ces blancs qui prennent des selfies dehors pendant les tornades, voilà quoi», avant de procéder à la modification du message dans la nuit du 12 au 13 juin.

Gageons que Hillary Clinton espère que le plaisantin aura tout de même des dons de voyance. Son statut annonce qu'elle sera la première femme présidente des Etats-Unis...

Ton opinion