Actualisé

Faux plombier, faux policiers mais vrais cambrioleurs

SUISSE ROMANDE – Des retraités ont été dévalisés par des hommes jouant un rôle. Trois cas ont été recensés en deux jours.

Le scénario le plus fréquent? Un faux plombier prétexte un problème d'eau pour entrer dans un appartement. Ses complices, deux faux policiers, lui succèdent et expliquent au résident qu'ils sont à sa poursuite. Ils simulent alors une arrestation et profitent de la confusion pour dérober de l'argent et des bijoux dans l'appartement. Le scénario s'est produit trois fois entre jeudi et vendredi. Mais il varie en fonction des situations. Dernier fait en date, celui commis vendredi à Yverdon-les-Bains. Un couple de retraités s'est méfié en voyant arriver des agents souhaitant faire des contrôles à la suite de vols commis dans l'immeuble. Les deux hommes ont osé demander aux victimes de retirer leur argent à la banque, pour qu'ils mettent à l'abri leurs économies. Les malfaiteurs ont tout de même réussi à fouiller le logement et à voler quelques milliers de francs ainsi que des bijoux. Une situation légèrement différente s'est produite le même jour à Neuchâtel, et la veille à Lausanne. Le faux plombier a une allure athlétique et s'exprime avec un accent du sud-ouest de la France.

Ce genre de vol à l'astuce existe depuis longtemps, mais, «ce qui est nouveau, c'est le fait qu'un faux plombier s'allie à de faux policiers», explique Claude Wyss-Brunner, attachée de presse de la police cantonale vaudoise. Si une vague de vols à l'astuce touche la Suisse romande, reste à savoir si elle est le fait des mêmes auteurs. A Genève, le mode d'opération semble différent. «De faux policiers, systématiquement des Roumains, s'en prennent à des touristes, indique le porte-parole de le police genevoise, Jean-Philippe Brandt. Une quinzaine de cas ont été recensés depuis deux mois.»

Sophie Roselli

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!