Actualisé 04.07.2013 à 11:47

Bâle

Faux portables servant d'appareils à électrochocs

Les douaniers de l'aéroport de Bâle-Mulhouse ont mis la main sur onze téléphones portables factices qui se sont révélés être des appareils à électrochocs.

ces objets sont considérés comme des armes.

ces objets sont considérés comme des armes.

Le personnel de la douane a découvert la livraison des appareils il y a quelques jours lors d'un contrôle du fret, indique jeudi la direction des douanes de Bâle. La marchandise avait été déclarée comme matériel de chronométrage. Une procédure a été ouverte contre l'importateur suisse.

Venus de Hong Kong, ces objets sont considérés comme des armes. Leur importation est illégale. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!